Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 10:54

 

Source : douai@lavoixdunord.fr

 

Moment suspendu. Pour la dernière fois hier, Jacques Vernier aura franchi le seuil de la salle gothique, l'écharpe tricolore autour du cou, pour s'asseoir dans le fauteuil de maire. Son fauteuil, pendant 31 ans: «Un livre se referme, un nouveau va s'ouvrir.» Alors, avant de rejoindre son épouse dans la salle, et «de rentrer dans le rang», l'ancien maire a surtout voulu adresser ses remerciements, notamment à la population qui lui a «fait confiance cinq mandats de suite». Sa reconnaissance s'est portée sur le personnel municipal, et sur les élus qui «se sont défoncés jour et nuit, avec fidélité et une loyauté sans faille pour la plupart d'entre eux», avec une mention spéciale pour Michel Durousseau, et sa «fidélité exemplaire», pour Françoise Prouvost, «qui a eu la lourde tâche de mener la campagne, hélas parsemée d'embûches, dans le fair-play le plus total par rapport à ses concurrents», et pour Marc Dolez, «certes mon opposant, mais un compagnon d'armes formidable dans les grands combats pour l'avenir de Douai.»

 

S'adressant à Frédéric Chéreau, Jacques Vernier lui a souhaité bonne chance «pour être à l'écoute de nos concitoyens qui ont plus que jamais besoin de leur maire alors que tant de portes institutionnelles se ferment, à Lille ou ailleurs.» «Je vous dis au revoir: Douai aura été ma passion.», a-t-il conclu, ce point final salué par une salve d'applaudissements.

 

Mais avant de céder son siège au jeune maire socialiste, c'est à Guy Cannie,«Je ressens de la fierté de recevoir la charge de représenter la ville pendant six ans car Douai symbolise le courage, la liberté et la convivialité. Je ressens de l'enthousiaste car il y a peu d'aventure humaine plus exaltante que d'être élu au service des autres. Et je ressens la responsabilité car l'écharpe représente les devoirs d'une charge», s'est exprimé la tête de liste de «Vivons Douai». «L'avenir de Douai n'est pas écrit. Il ne ressemblera pas à son passé même s'il doit s'en nourrir», a poursuivi le nouveau maire, évoquant cinq réalisations emblématiques des mandats de Jacques Vernier: la faculté de droit, le maintien et l'extension du pôle judiciaire, de l'armée et de ses 1200 personnels, la défense de l'Imprimerie nationale et le sauvetage d'Arbel Fauvet Rail (devenu Titagarh Wagons AFR). «Elles sont toutes liées au rayonnement de Douai. Nous tâcherons d'apporter quelques pierres à l'édifice. Ce sera un travail collectif, avec tout notre conseil: nous sommes les 43 élus de Douai.»

 

À leur tour, les représentants de l'opposition ont pris la parole pour féliciter le nouveau maire. «La moitié de notre population refuse de voter car elle n'a plus confiance en nous. Il faudra faire tomber les partis pris, les a priori, les attitudes idéologiques ou partisanes, il faudra nous unir chaque fois que nécessaire, réfléchir ensemble, oser, inventer, résister ensemble avec courage aux lobbies et aux pressions de toutes sortes, refuser les prébendes..., a insisté Françoise Prouvost, au nom des sept élus du groupe «Ensemble pour Douai.»Nous avons l'intention sincère d'être une minorité constructive mais aussi une opposition présente, et s'il le faut, combative. Notre opposition municipale servira de noyau plus large à l'action de veille démocratique et de préparation à l'alternance.» Rappelant le score de son parti au deuxième tour, Guy Cannie c'est pour sa part félicité du retour du Front national à Douai, où il n'était plus présent depuis vingt ans aux municipales.

 

Fort de ses quatre élus dont un à la CAD, le représentant du parti de Marine Le Pen a indiqué qu'il serait vigilant quant «au respect et à l'écoute des électeurs qui ont voté FN, qui ont voté pour Françoise Prouvost ou se sont abstenus». Guy Cannie a ensuite exprimé ses attentes auprès du nouveau maire qu'il a, entre autres, exhorté à «défendre le commerce de proximité, la laïcité contre le communautarisme et à appliquer la préférence nationale».

 

La cérémonie s'est poursuivie avec l'élection des douze adjoints dont les délégations, qui seront officiellement attribuées dans le courant de la semaine, ont toutefois été présentées publiquement. Deux heures et demie après, le temps reprenait sa course, sous les hauts plafonds de la salle gothique, une nouvelle équipe municipale succédant à l'ancienne, un nouveau maire prenant place dans son fauteuil. Avec la charge d'écrire un nouveau chapitre de la vie douaisienne.

 

Les adjoints.- 1er adjoint: Daniel Sellier, commerce, attractivité, tourisme; 2. Annick Louvion: culture; 3. Jackie Avenel: cadre de vie; 4. Brigitte Bonnaffé: emploi, insertion professionnelle des jeunes; 5. Salah Mezdour: finances, urbanisme, sécurité incendie; 6. Fabienne Chœur: travaux, circulation; 7. Michaël Dozière: sports et santé; 8. Agnès Dupuis: écoles; 9. Lahcen Ait El Hadj: affaires sociales; 10. Monique Amghar: fête et vie associative; 11. Mohamed Khéraki: logements; 12. Lucile Wacheux: citoyenneté.

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 09:51

Intervention de Guy CANNIE, tête de liste du Rassemblement Douai Bleu Marine

 

Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

Mesdames, Messieurs,

 

Lors du second tour des élections municipales du 30 mars 2014, la France n’est plus à gauche, mais Douai est passé à gauche.

 

En s’abstenant en masse, en votant massivement Front National, voire parfois UMP, les Françaises et les Français ont signifié à François HOLLANDE, son échec personnel. La Gauche a payé deux ans de tergiversations, d’atermoiements, de fausses promesses, de zigzags idéologiques et de mensonges.

 

Mais Douai, comme Lourdes, Avignon et Verdun, reste une exception. Frédéric CHEREAU a été élu : il est le nouveau maire de Douai.

 

En tant que tête de liste du Rassemblement Douai Bleu Marine, constitué du Front National et du SIEL, je remercie les 2 585 Douaisiennes et Douaisiens qui se sont portés sur la liste que j’ai eue l’honneur de conduire. Ce score est pratiquement, en pourcentage, celui que Marine LE PEN avait réalisé, lors de la dernière élection présidentielle en 2012. Ce choix démontre que ce vote ne représente plus un vote de contestation mais un vote d’adhésion. A Douai, le Front National n’était plus présent au scrutin municipal depuis près de 20 ans, soit en 1995, où il avait obtenu un peu plus de 9 %. Ce score de 18 % a donc permis à la liste Rassemblement Douai Bleu Marine, l’élection de 4 Conseillers municipaux, dont un à la Communauté d’Agglomération du Douaisis.

 

Contrairement à ce qui se dit trop souvent dans le monde médiatique, le Front National n’est ni fasciste, ni raciste, ni xénophobe. Celles et ceux qui militent au Front National mettent la France avant tout, ils sont au service de la France et s’efforcent de placer des vues justes et des idées vraies. Ils n’ont d’autre ambition que d’apparaître comme des citoyens responsables, ayant  pour unique préoccupation d’aider leur peuple, ayant pour seul souci de prendre en considération, avant toute autre chose, la défense des intérêts supérieurs de la Nation.


Nous nous battons simplement pour préserver et faire s’épanouir notre identité de Français. Nous nous battons pour notre patrie, notre terre, notre peuple, notre mémoire. Nous nous battons fermement pour que la France soit encore la France, à l’orée de ce 3e millénaire : c’est notre honneur ; notre flamme tricolore est aujourd’hui l’espérance de millions de Français. Merci à toutes celles et à tous ceux en France, qui ont permis au Front National d’être à la tête d’une quinzaine de mairies, dont celle d’Hénin-Beaumont : notre Secrétaire général Steeve BRIOIS a été élu brillamment au 1er tour.

 

Monsieur le Maire, vous avez bien compris que les élus du Rassemblement Douai Bleu Marine se situent résolument dans l’opposition, mais pas dans une opposition stérile, systématique, basée sur une idéologie.

 

Nous serons très vigilants sur le respect et l’écoute que vous témoignerez non seulement aux électeurs qui ont voté pour vous, mais également à ceux qui ont voté soit pour la liste Rassemblement Douai Bleu Marine, soit pour la liste conduite par Madame Françoise PROUVOST, soit pour celles et ceux qui se sont abstenus.

Une remarque s’impose : les 6 505 voix qui se sont portées sur votre candidature, ne représentent que 23,42 % du nombre d’électeurs inscrits à Douai : il faudra que vous en teniez compte.

 

Nous vous demandons, Monsieur le Maire,

  • de faire en sorte que l’ordre et la sécurité règnent dans tous les quartiers de Douai

  • d’assurer la renaissance du centre-ville

  • de faire avancer des projets d’avenir, tout en maitrisant les dépenses de fonctionnement et les taux d’imposition

  • de ramener de l’emploi et du dynamisme économique

  • d’appliquer la priorité nationale que beaucoup appellent de leurs voeux

  • de défendre le commerce de proximité ainsi que les petites et moyennes entreprises

  • de garantir la laïcité en refusant le communautarisme

Ces demandes, Monsieur le Maire, constituent le mandat impératif que nous ont confié les 2 600 Douaisiennes et Douaisiens qui se sont portés sur notre liste : nous en serons dignes.

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 09:18
Repost 0
Published by Guy CANNIE
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 12:11

Deux entrants, Royal et Rebsamen, dans un gouvernement de dix-sept membres

PARIS, 02 avr 2014 (AFP)

 Ségolène Royal, nommée ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, est une des deux nouvelles têtes du gouvernement de Manuel Valls avec François Rebsamen, ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social.

 

Le gouvernement est composé de dix-sept membres dont M. Valls. Benoît Hamon hérite du ministère de l'Education. Il remplace Vincent Peillon, qui ne fait pas partie de la nouvelle équipe gouvernementale.

 

Pierre Moscovici est également évincé de Bercy, Arnaud Montebourg étant nommé ministre de l'Economie, du Numérique tout en conservant le portefeuille du Redressement Productif.

 

Voici la composition du gouvernement dirigé par Manuel Valls, annoncée mercredi matin par le secrétaire général de l'Elysée, Pierre-René Lemas:

 

- Premier ministre: Manuel Valls

- Ministre des Affaires étrangères et du Développement international: Laurent Fabius

- Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie: Ségolène Royal

- Ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche: Benoît Hamon

- Ministre de la Justice, garde des Sceaux: Christiane Taubira

- Ministre des Finances et des Comptes publics: Michel Sapin

- Ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique: Arnaud Montebourg

- Ministre des Affaires sociales: Marisol Touraine

- Ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social: François Rebsamen

- Ministre de la Défense: Jean-Yves Le Drian

- Ministre de l'Intérieur: Bernard Cazeneuve

- Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports: Najat Vallaud-Belkacem

- Ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l'Etat et de la Fonction publique: Marylise Lebranchu

- Ministre de la Culture et de la Communication: Aurélie Filippetti

- Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du gouvernement: Stéphane Le Foll

- Ministre du Logement et de l'Egalité des territoires: Sylvia Pinel

- Ministre des Outre-mer: George-Pau Langevin

 

Source : AFP

  

Repost 0
Published by Guy CANNIE
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 12:04

Communiqué de presse

 

Le Front National avait prévenu qu'un remaniement ministériel ne serait d'aucune utilité pour répondre à l'appel des Français : l'annonce du nouveau gouvernement lui donne aujourd'hui totalement raison.

 

Le premier gouvernement Valls, en partie dévoilé ce jour, est sans nouveauté par rapport au précédent : mêmes visages, même politique et donc même échec. Les seules entrées concernent des personnalités déjà très anciennement installées dans le système socialiste, Ségolène Royal et François Rebsamen : c'est bien tout sauf un renouvellement des personnes et des idées !

 

 

Notons aussi la répartition des rôles à Bercy : Michel Sapin sera chargé d'appliquer les dogmes ultralibéraux et anti-industriels dictés par l'Union européenne au PS et à l'UMP, quand Arnaud Montebourg sera chargé de faire croire à un volontarisme industriel à la tête de l'Etat à grands renforts de communication et d'enfumage par les mots.

 

 

Il est enfin tout à fait navrant de constater la reconduction à la Justice de Christiane Taubira, malgré ses lourds échecs, ses mensonges et ses engagements militants contre l'unité territoriale de notre République.

 

 

Cet énième gouvernement technique aux ordres de l'Union européenne est voué comme les précédents à l'échec : ne perdons plus de temps avec cette cosmétique politicienne et redonnons rapidement la parole au peuple pour qu'il reprenne en main son destin !

 

 

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 14:11

Je me réjouis de la percée du Front National, lors de ces dernières élections municipales des 23 et 30 mars 2014. Lors du 1er tour, le Front National dispose de 1 546 Conseillers municipaux dont 459 siègent dans les intercommunalités. En outre, le Front National a gagné dans 12 villes.

 

J’en profite pour adresser particulièrement mes félicitations à plusieurs de mes camarades :

- Steeve BRIOIS à Hénin-Beaumont

- David RACHLINE à Fréjus

- Julien SANCHEZ à Beaucaire

- Et Stéphane RAVIER dans la 7e section de Marseille.

 

Je regrette, bien entendu, les alliances contre nature faites à Perpignan afin de faire battre Louis ALIOT ainsi qu’à Forbach pour empêcher Florian PHILIPPOT d’être maire.

Au niveau de la région, nonobstant la ville d’Hénin-Beaumont, je félicite mon ami Eric DILLIES qui, en réalisant à Lille 18,23 %, obtient 5 Conseillers municipaux dont 3 à Lille Métropole Communauté Urbaine.

 

Je ne peux aussi qu’être ravi des résultats obtenus dans la Fédération du Nord-Hainaut que j’ai l’honneur de servir. Je me permets de les rappeler :

 

SIN-LE-NOBLE : 23,32 % - 4 Conseillers municipaux - M. Bruno WOSINSKI - Mme Cerasela POP - M. Victor GUERIN - Mme Lucile DEBLANGY

 

DOUAI : 18,24 % - 4 Conseillers municipaux – 1 Conseiller communautaire - M. Guy CANNIE - Mme Chantal BOJANEK - M. Gérard BAILLIET - Mme Yvette WATTEBLED

 

ANZIN : 15,79 % - 2 Conseillers municipaux - M. Francis BOUDRENGHIEN - Mme Nadine FOURNARD

 

CAUDRY (rappel du 1er tour) : 14,21 % - 2 Conseillers municipaux – 1 Conseillère communautaire - Mme Mélanie DISDIER - M. Jean DANJOU

 

MAUBEUGE : 11,84 % - 2 Conseillers municipaux – 1 Conseiller communautaire - M. Louis-Armand de BEJARRY - Mme Maryse GABET

 

CAMBRAI (rappel du 1er tour) : 10,96 % - 2 Conseillers municipaux – 2 Conseillers communautaires - M. Thierry BASQUIN - Mme Laure LECLERCQ

 

VALENCIENNES : 10,40 % - 2 Conseillers municipaux - M. Jean-Luc François LAURENT - Mme Valérie CAUDRON

 

HAUTMONT : 7,02 % - 1 Conseiller municipal - M. Jean-Michel MOULUN

 

L’élection de ces 19 Conseillers municipaux, dont 5 Conseillers dans les intercommunalités, démontre l’implantation réelle du Front National dans notre fédération.

 

Les élections européennes, qui se dérouleront le 25 mai prochain, vont permettre de rassembler les Français dans une voie opposée au mondialisme ultra-libéral cher au système UMPS. Il faut nous mobiliser au maximum pour que Marine LE PEN, dans notre grande région, obtienne le score le plus élevé, afin de démontrer que le Front National puisse être la première force politique française.

Repost 0
Published by Guy CANNIE
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 13:21

Communiqué de presse

Guy CANNIE, tête de liste Rassemblement Douai Bleu Marine, exprime sa reconnaissance aux 2 585 Douaisiennes et Douaisiens qui ont apporté leurs voix à la liste soutenue par le Front National.

Ce score de 18,25 % permet l’élection de quatre Conseillers municipaux et d’un Conseiller à la Communauté d’Agglomération du Douaisis.

Guy CANNIE fait remarquer que le Front National n’avait plus d’élu à Douai depuis près de 20 ans, 1995 pour être précis. Il affirme que les quatre élus du FN seront vigilants vis-à-vis des délibérations proposées par le maire actuel et qu’ils travailleront efficacement dans l’intérêt des habitants de Douai.

Guy CANNIE, Conseiller municipal de Douai, Conseiller communautaire à la C.A.D., Conseiller régional

Repost 0
Published by Guy CANNIE
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 14:29

La Fédération FN du Nord-Hainaut se félicite des scores obtenus par les candidats du Rassemblement Bleu Marine, soutenus par le Front National, sur l’ensemble du territoire français.

Elle se réjouit de la victoire de Steeve BRIOIS à Hénin-Beaumont.

Elle souhaite à Louis ALIOT, à Florian PHILIPPOT, à David RACHLINE, à Valérie LAUPIES, à Robert MENARD, à Gilbert COLLARD et autres candidats en bonne position, leur victoire lors du second tour des élections municipales.

Les scores obtenus dans le Nord-Hainaut ont été à la hauteur de nos espérances !

Ont été élus au 1er tour à Cambrai : Thierry BASQUIN et Laure DECLERCQ, à Caudry : Mélanie DISDIER et Jean DANJOU, à Hautmont : Jean-Michel MOULUN.

Nos autres candidats,

  • Bruno WOSINSKI, 23,69 % à Sin-le-Noble

  • Louis-Armand de BEJARRY, 20,57 % à Maubeuge

  • Francis BOUDRENGHIEN, 15,32 % à Anzin

  • Jean-Luc François LAURENT, 10,57 % à Valenciennes

  • et votre serviteur 18,95 % à Douai

se maintiendront au second tour, ce qui permettra l’élection de nombreux conseillers municipaux.

Mes remerciements à Marine qui, par son charisme et la justesse de ses analyses, se positionne comme la seule personnalité politique capable de sauver notre Patrie.

Repost 0
Published by Guy CANNIE
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 13:04

Communiqué de presse

 

Je remercie les 2 570 électeurs (soit 18,95 %) qui ont voté pour la liste Rassemblement Douai Bleu Marine, lors du 1er tour des élections municipales du 23 mars 2014.

 

Ce score est quasiment le même que celui réalisé par Marine LE PEN lors de l’élection présidentielle d’avril 2012. Ceci démontre que le vote du Front National n’est pas un vote de contestation mais un vote d’adhésion aux idées proposées par Marine LE PEN.

 

Il va de soi que je déposerai, pour le second tour, ma candidature ce jour à la Sous-préfecture de Douai.

 

J’en appelle à toutes les Douaisiennes et à tous les Douaisiens qui rejettent la politique nationale de François HOLLANDE et de Jean-François COPPE, de voter dimanche prochain pour la liste Rassemblement Douai Bleu Marine, soutenue par le Front National et le Rassemblement gaulliste du Douaisis.

 

J’en appelle également aux abstentionnistes du 1er tour, afin que la liste que j’ai l’honneur de conduire puisse obtenir le plus grand nombre de conseillers municipaux.

 

Si Frédéric CHEREAU devenait le maire de notre ville, on pourrait considérer que ce serait l’arrivée à Douai de François HOLLANDE, avec les conséquences désastreuses que l’on pourrait craindre.

 

Guy CANNIE, candidat tête de liste aux élections municipales de Douai

Repost 0
Published by Guy CANNIE
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 19:08
Municipales à Caudry : Mélanie DISDIER en débat sur BLC

Quatre des cinq candidats ont participé au débat sur BLC dimanche matin.

Dimanche, les candidats à Caudry, quatre sur cinq, Brigitte Lefebvre (L'humain d'abord) n'ayant souhaité participer, étaient dans les studios de BLC pour un débat. Guy Bricout, maire sortant, Christian Dervaux (PS), Mélanie Disdier (FN) et Joël Lamand (Alliance royale) ont approuvé le mot d'ordre de Zéphyr Bricout qui animait l'émission avec Dominique Fauquembergue: pas de coup bas. Il n'y en a pas eu, le ton est à peine monté. Les élus ont d'ailleurs souligné une campagne respectueuse, Guy Bricout de la résumer ainsi: «On avait commandé plein d'affiches, elles ne nous servent pas.» Ce qu'on a retenu...

-

Les débats. Celui sur la BA 103 et le canal Seine-Nord. Débat qui est devenu un échange entre le maire sortant et Christian Dervaux. Une discussion qui s'est éloignée des préoccupations locales pour virer à l'affrontement politique. Puis celui sur la sécurité. Christian Dervaux et Mélanie Disdier de regretter une hausse de la délinquance, Guy Bricout de répondre qu'il avait anticipé ce problème avec la vidéo-protection. Le commerce ensuite. Avec un front commun entre Christian Dervaux, Mélanie Disdier et Joël Lamand, tous d'accords pour que la ville achète les commerces inoccupés pour les louer moins cher. Un piège pour Guy Bricout, selon ce dernier, les villes ayant eu recours à cette technique font marche arrière. Débat il y eut aussi sur le haut débit. Entre Christian Dervaux et Guy Bricout. On est heureux de savoir que les élus s'y intéressent. Enfin, arriva débat sur les finances. Mélanie Disdier et Christian Dervaux face à Guy Bricout. On ne le refait pas, c'est le même depuis six ans.

-

Les attaches. Guy Bricout et Mélanie Disdier ont rappelé leur attachement à Caudry, le maire sortant précisant qu'il ne pouvait y avoir plus Caudrésien que lui. Christian Dervaux a rappelé son appartenance au PS, et sa fierté d'en être. Joël Lamand se veut être lui le porte parole de ceux... qui ne l'ont pas.

-

Les phrases. De Joël Lamand et Mélanie Disdier: «On ne participe pas aux combats de coqs.» Devinez qui ils visaient? Et deux interventions du candidat royaliste: «Salut les biloutes» en lieu et place de «Caudrésiens, Caudrésiennes» et: «On se revoit dans six ans.» Rafraîchissant.DA. L.

 

Source : VDN Cambrai

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/