Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 08:00

Objet : révélations du « Monde » sur le rapport CAE

 

 

Sarkozy responsable de la « kervielisation » du système bancaire

 

De la mise en cause théâtrale des parachutes dorés à la condamnation de la financiarisation de l’économie, Nicolas Sarkozy cherche à faire croire, depuis le début de la crise financière, qu’il est un opposant farouche au mondialisme et, qu’à ce titre, il est capable de protéger les français de la cataclysmique crise économique qui est encore à venir.

 

Ce sont des mensonges !

 

De la vente massive d’or lorsqu’il était ministre du budget à la création de subprime à la française (symbolisée par le « endettez vous, rendettez-vous ! » lancé pendant sa campagne électorale et confirmée par un rapport du Conseil d’analyse économique) en passant par 

 

-         le funeste traité de Lisbonne qui sanctuarise le libre échangisme débridé

-         la volonté de dépénalisation du droit des affaires

-         les 450 millions d’euros de cadeau à Tapie

-         la création de fond de pension à la française

-         et en n’oubliant pas les vacances sur le yacht de Monsieur Bolloré…

 

le Président de la République a voulu importer en France tous les poisons qui, aujourd’hui, contaminent l’épargne des français et risquent de les plonger demain dans le désespoir et la misère.

 

Marine Le Pen, Vice-présidente du Front National, en appelle à la lucidité et à l’instinct de survie des français afin qu’ils se détournent du mensonge, de l’imprévoyance et de l’incompétence de Nicolas Sarkozy.

 

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 07:54

 

            La réunion du Bureau Départemental de la Fédération du Nord-Hainaut s’est tenue, à Valenciennes, le samedi 4 Octobre 2008, en présence d’une vingtaine de responsables ou militants actifs du Front National.

 

            C’est Guy CANNIE, Chargé de Mission de ladite fédération qui présidait cette réunion. Il était accompagné de Steeve BRIOIS, membre du Bureau Politique, Secrétaire de la Fédération du Pas-de-Calais.

 

            Après le mot d’accueil et de bienvenue, Guy CANNIE aborda les sujets suivants :

 

1/ Elections présidentielles et législatives de 2007 (Jean-Marie LE PEN obtint près de 4 000 000 de voix). L’échec relatif, lors de l’élection présidentielle du 22 Avril 2007, s’explique par le véritable hold-up de Nicolas SARKOZY sur l’électorat du Front National.

 

            Nicolas SARKOZY, fort de moyens considérables, a fait croire qu’il allait pouvoir mettre en œuvre le programme que le Front National défend depuis tant d’années. On sait, aujourd’hui, ce qu’il en est. En nommant KOUCHNER, JOUYET, BOCKEL et d’autres, Nicolas SARKOZY a montré son vrai visage d’euromondialiste convaincu.

 

            Quant aux élections législatives, notre échec trouve sa justification par l’abstentionnisme du corps électoral (40 %) et en particulier par celui du Front National : près de six électeurs sur dix qui avaient voté pour Jean-Marie LE PEN le 22 Avril 2007, n’ont pas été voter le 10 Juin 2007. Ils ont eu le réflexe de se dire : « après tout, si le Front National ne peut pas avoir de députés, autant rester chez soi ».

 

2/ Bilan des élections cantonales de Mars 2008 :

Les élections cantonales de Mars 2008, ont démontré la reconquête de notre électorat. Le Front National était présent dans la moitié des cantons : notre score national extrapolé est compris entre 8 et 9 %.

 

            Dans le Nord-Hainaut, nos candidats réalisèrent des scores supérieurs à la moyenne nationale : en effet, les 7 candidats investis par le Front National obtinrent des scores situés entre 9,11 % et 11,92 %, ce qui démontre clairement, s’il en était besoin, qu’en politique rien n’est jamais perdu.

 

3/ La succession de Jean-Marie LE PEN :

            Dans « Valeurs actuelles » du 11 Septembre 2008, Jean-Marie LE PEN affirme qu’il ne sera pas candidat à la présidence du Front National, lors du congrès de 2010.

 

            Selon leur sondage, 76 % des sympathisants du Front National souhaitent que ce soit Marine LE PEN qui prenne la direction du Front National en 2010, devant Bruno GOLLNISCH 14 % et Carl LANG 7 %.

 

            Le Président du Front National affirme également que Marine LE PEN doit conduire la liste « Nord-Ouest » lors des prochaines élections européennes, en 2009.

 

  4/ Situation financière du Front National :

a)      Guy CANNIE informa les membres du Bureau Départemental d’une décision du Bureau Politique, en ce qui concerne les reversions d’élus :

« Le Bureau Politique dans sa séance du 30 juin avait pris, à l’unanimité, la résolution suivante : « Le Bureau Politique du Front National réuni ce jour à Saint-Cloud demande à tous ses élus, ayant obtenu un mandat électoral sous les couleurs du FN, à ce titre et grâce à l’appui technique et financier de celui-ci, d’honorer leurs engagements moraux et de respecter fermement les obligations y compris financières qui en découlent. »

 

Contrairement aux engagements pris sur l’honneur et par écrit, certains de nos collègues refusent toujours de reverser, invoquant des considérations fantaisistes ou mensongères et se faisant ainsi les complices de l’aggravation de notre situation financière.

 

Dois-je rappeler que cette quote-part modeste (380 Euros) doit être considérée comme appartenant aux fédérations, aux militants et aux adhérents qui ne vivent que grâce à elles ?

 

Dans ces conditions, et sans régularisation de leur situation au 15 octobre 2008, le Bureau Exécutif du FN réuni le 29 septembre a donc décidé de :

 

-        rendre public auprès des adhérents du FN les noms, qualités, coordonnées et « engagements sur l’honneur » signés par ces élus volontairement défaillants,

 

-         déférer ces élus volontairement défaillants devant la commission de discipline et de conciliation du mouvement. »

 

b)     Guy CANNIE lut un communiqué de presse du Front National :

« Le Front National se félicite de la décision du TGI de Nanterre de nommer un expert dans le conflit financier qui l’oppose à Fernand LE RACHINEL.

 

Cette décision souligne l’existence d’éléments sérieux au soutien des conclusions du FN tendant à démontrer que sa dette est en réalité inférieure à celle réclamée par son imprimeur. »

 

Guy CANNIE commente ce jugement et s’en réjouit, tout en soulignant qu’il espère que le « Paquebot » sera vendu dans les mois qui viennent.

 

5/  Constitution du Bureau Départemental :

Le Bureau Départemental est constitué. Guy CANNIE et Steeve BRIOIS font remarquer que le Nord-Hainaut, qui comprend actuellement 9 circonscriptions, en perdra une lors du prochain découpage électoral.

 

6/ Guy CANNIE souhaite que chaque responsable de circonscription trouve un responsable par canton.

 

7/ Actions militantes :

Guy CANNIE et Steeve BRIOIS insistèrent sur l’aspect militant qu’il est nécessaire de développer pour améliorer et accroître notre électorat.

                       

a)      Elections municipales : AUBY. Le Tribunal Administratif a annulé les élections municipales à AUBY. L’une des parties concernées a fait appel, en saisissant le Conseil d’Etat. Il est probable des élections municipales partielles auront lieu en 2009. Le F.N. est en train de monter une liste : deux tracts ont été distribués à AUBY.

 

b)      Il est remis à chaque responsable de circonscription une liste d’adhérents qui ne sont plus à jour de cotisation. Il faudra les rencontrer, non seulement pour les faire ré-adhérer, mais aussi pour les convaincre de s’investir.

 

c)      Des actions de tractage et de collage seront programmées, pour les élections européennes de 2009.

 

d)      Des distributions de tracts seront organisées sur les marchés des principales villes de chaque circonscription.

 

e)       Steeve BRIOIS fait état de la suppression de 175 brigades de gendarmerie. Au moment où l’insécurité monte en flèche, le F.N. se doit de dénoncer cette décision et fera une campagne nationale pour s’opposer à cette disposition.

 

8/  La tournée de Marine LE PEN dans la région Nord/Pas-de-Calais fut un réel succès. Cet accueil chaleureux n’a pas eu l’air de plaire à certains, en particulier au maire sarkozyste Joël WILMOTTE qui s’opposa à l’entrée de Marine qui souhaitait réconforter les sinistrés d’HAUTMONT.

 

            « Fraternité Française », dont la présidente est Mireille d’ORNANO, tient à la disposition de la Fédération Nord-Hainaut une somme d’argent qui permettra d’aider les plus sinistrés. Cette somme sera distribuée sous peu.

 

9/ Un tour de table fut fait et chaque participant eut l’occasion de s’exprimer librement.

 

10/ Enfin, un stock de tracts et d’affiches fut distribué aux secrétaires de circonscription.

 

Claudine CANNIE, secrétaire du Bureau Départemental.

 

 

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 13:07

                                                               Saint-Cloud, le 3 octobre 2008

Le Front National se félicite de la décision du TGI de Nanterre de nommer un expert dans le conflit financier qui l’oppose à Fernand LE RACHINEL.

 

       Cette décision souligne l’existence d’éléments sérieux au soutien des conclusions du FN tendant à démontrer que sa dette est en réalité inférieure à celle réclamée par son imprimeur.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Communiqués de presse
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 08:36

 COMMUNIQUE DE PRESSE

sur les élections en Autriche de  Bruno GOLLNISCH député européen,

Vice-président exécutif du Front National (Relations internationales)

Président de la Coordination ITS (Identité-Tradition-Souveraineté) au Parlement européen.

 

  Avec près de 30% des voix pour les partis politiques nationaux, dont 18% pour nos amis du FPÖ 

(Parti Autrichien de la Liberté), l'Autriche à son tour montre la voie du réveil des nations, de la défense des identités,  contre les forces mondialistes attachées à leur destruction. Il n'y a pas de fatalité du nivellement, du déclin et de la submersion  dès lors que le courage se manifeste. 

"Patriotes de tous pays, unissez-vous" avait lancé naguère Jean-Marie Le Pen, et nos amis autrichiens, aux côtés desquels nous nous trouvions à Vienne au début de cette année, ont montré combien ils étaient soucieux de faire progresser cette nécessaire union des Nationaux. 

Espérons que les ligues de vertus qui osent combattre la voix des peuples en invoquant la démocratie respecteront cette fois la volonté exprimée par les électeurs autrichiens. 

 

Nous adressons  nos plus vives félicitations à tous les militants et électeurs du FPÖ, au premier rang desquels le président Strache et notre brillant collègue du Parlement européen Andréas Mölzer. 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Communiqués de presse
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 12:23
La bannière de l'Université d'été


















Le Président à la tribune





















Louis Aliot et Marine applaudissant le Président





























Bruno Gollnisch répondant à un journaliste



















Marine sous les applaudissements après son intervention





























Louis Aliot, Marine Le Pen, Bruno Gollnisch






























Julien Sanchez




























Le Président et sa fille

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans album-photos
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 13:37

Lu dans « Valeurs actuelles » du 11 Septembre 2008 :

Exclusif.Jean-Marie Le Pen s'exprime pour la première fois sur sa succession.

 

« Selon notre sondage, 76 % des sympathisants FN disent souhaiter que votre fille Marine vous succède le jour venu, loin devant Bruno Gollnisch (14 %) et Carl Lang (7 %). Ce résultat vous surprend-il?


Non. Je l’explique par la popularité et la visibilité des uns et des autres. 

 

Certains continuent pourtant de s’interroger: peut-il y avoir un après Le Pen au FN?
Beaucoup de gens ont pensé que, après de Gaulle, il n’y aurait plus de parti gaulliste. Or il a perduré. Que celui-ci soit resté vraiment fidèle à la pensée du général de Gaulle, c’est une autre histoire, mais c’est bien sur ce tronc-là que se sont greffées un certain nombre de branches ou de branchettes. Au FN, ce sera pareil, tant qu’il y aura une nation française. Concernant les européennes, Carl Lang revendique au nom de son enracinement, plus ancien que celui de Marine Le Pen, élue en 2004 en Île-de-France, la tête de liste dans le Nord, dont il est député européen sortant… Je rappelle que Carl Lang est dans le Nord depuis qu’il a quitté la Normandie… Ensuite et surtout, le choix des candidats ne se fera pas en fonction de l’enracinement ni de l’ancienneté dans une région. Les européennes ne sont pas les régionales. Le FN a toujours contesté la division de la France en circonscriptions pour les européennes, qui sont des élections nationales. Les investitures ne seront donc décidées qu’en fonction d’un seul critère : la capacité des candidats à recueillir le maximum de voix par leur autorité, leur rayonnement et leur responsabilité dans le mouvement.

Marine Le Pen, dans ces conditions, doit-elle conduire la liste dans le Nord l’année prochaine ?

Oui. Elle a fait, à Hénin- Beaumont, l’un des seuls résultats significatifs lors des municipales. Son dynamisme et son talent militent assez favorablement en sa faveur. Carl Lang, lui, s’est retiré de la vie centrale du parti. C’est sa liberté. Mais on ne peut pas aspirer à être sur la passerelle, quand on a choisi soi-même d’être sur le pont. « 

 

A ce sujet, d’après le journal Libération : « Celui-ci a fait savoir qu’il n’accepterait pas de figurer en deuxième position sur une liste conduite par Marine… ».

Carl Lang n’a pas participé à la XXIe Université d’été du Front National à Evian.

Quant aux élus régionaux du Nord-Hainaut, la majorité d'entre eux ont brillé... par leur absence.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 14:13

 

 

 

Samedi 13 et dimanche 14 septembre 2008

 

« Mondialisation anarchique et Eurodictature »

 

Samedi 13 septembre

 

9h00 :             Ouverture des portes

 

10h00 : Mot d’accueil par Dominique Martin, secrétaire départemental de la Haute-Savoie et Marine Le Pen, vice-présidente chargée de la formation

                       

10h30 :  « L’union européenne, facteur de crise économique »  par Jean-Richard Sulzer, professeur d’université

 

11h00 :     Conférence de presse de Jean-Marie LE PEN

 

11h15 : « Les agriculteurs contre l’eurodictature », expérience quotidienne de Philippe Loiseau, agriculteur, conseiller régional de la région Centre.

 

12h00 :            Déjeuner libre

 

14h00 : « Quelques caractéristiques particulières de l’union soviétique européenne » par Bruno Gollnisch, Vice-président du Front National

 

15h00 : « Face à l’Eurodictature, les institutions Françaises en déliquescence» par Louis Aliot, Secrétaire Général du Front National

 

16h00 :             Pause

 

16h30 : « Pouvoir d’achat et eurodictature » par Thibault de la Tocnaye, membre du Bureau Politique du FN, conseiller régional de Provence-Alpes côte d’Azur

 

17h30 : « L’entreprise face à l’union Européenne » par Olivier Martinelli, membre du Bureau Politique du FN, Directeur de cabinet de Jean-Marie Le Pen

 

18h30 : Intervention de Jean-Claude Martinez

 

 

Dimanche 14 septembre

 

10h00 : « La France face à la mondialisation et aux crises géopolitiques : quel avenir ? » par Hubert de Beaufort, économiste

 

11h00 : « Le rôle de l’Europe dans la crise du Caucase »

 

12h00 : « Mondialisation : Le Chaos » par Marine Le Pen, Vice-présidente du FN

 

13h00 :             Déjeuner libre

 

15h00 :             Discours de clôture de Jean-Marie Le Pen

 

16h30 :            Fin de l’université d’été

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 13:35

Samedi 6 Septembre, 1er jour de la fameuse braderie de Lille. La permanence lilloise FN était en pleine effervescence. Un stand de vente avait été installé devant le local et Frère Joseph, en soutane, discutait avec les chalands, négociait, plaisantait avec eux et les militants qui l’accompagnaient.

 

A l’intérieur, on s’activait aux fourneaux, tout avait été prévu pour accueillir les sympathisants et de jolies petites tables avaient été dressées.

Au menu : potjevlesch- frites, charcuteries, salades, pâtisseries. Le tout arrosé d’un délicieux  petit vin blanc ou d’une bonne petite bière, comme il se doit.














Sylvie Goddyn conseillère régionale FN, en petit tablier blanc, prend la commande de Françoise Coolzaet, militante dès son plus jeune âge.


















Votre responsable de la Fédération du Nord-Hainaut, tient la caisse dont les bénéfices iront, bien sûr, alimenter le compte de la Fédération Nord-Flandre pour ses futures actions de terrain.

















Eliane Coolzaet, Conseillère Régionale FN, un peu surprise par mon objectif, tient le bar.














Sylvie Goddyn, sourire aux lèvres, prépare avec goût les assiettes qui vont aller ravir les palais exigeants.














Eric Dillies, responsable de la Fédération Nord-Flandre, en plein travail aux fourneaux. Trois friteuses, rien que ça !


Le soir, une délégation de la Fédération du Pas-de-Calais, dont Steeve Briois, Conseiller Régional et secrétaire départemental (grand amateur de frites devant l’Eternel) et Bruno Bilde, attaché parlementaire de Marine Le Pen, fit honneur aux restaurateurs d’un week-end.

Comme cela faisait chaud au cœur de voir les trois Fédérations réunies dans la joie et la bonne humeur !

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 09:27

 

   Alain Griotteray était un homme d’honneur et de courage, dont les engagements ont toujours été au service de la France, souvent à contre-courant de la pensée dominante, y compris dans son propre camp : résistant dès 1940, plus jeune chef de réseau de la Résistance en 1943, ancien officier parachutiste, il avait quitté l’UNR du Général de Gaulle au retour duquel il avait pourtant contribué, par fidélité à l’Algérie française. Co-fondateur des clubs Perspectives et Réalités -et donc de l’ex-UDF- il avait pris la mesure des dérives européistes de sa famille politique et déplorait son empressement à se coucher sous les oukases de la gauche bien-pensante. Refusant le conformisme ambiant de la diabolisation du Front National, il prônait dès le milieu des années 1980 l’alliance et le regroupement des patriotes sincères contre les désastreuses politiques socialistes et, au-delà, contre l’affaiblissement moral de notre pays. Il rejetait l’euro-dictature technocratique de Maastricht et aspirait à une « Europe des Patries ». En 2007 et 2008 encore, il avait apporté son soutien personnel et explicite aux candidatures législatives et municipales de Marine Le Pen ou de Louis Aliot.

 

   Jean-Marie Le Pen et le Front National saluent avec émotion la mémoire d’un véritable esprit libre, d’un combattant de conviction et d’un très grand patriote qui, disait-il, croyait « à la France comme en Dieu ».

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 17:28

   Dans le cadre d’une tournée dans le Hainaut, Marine Le Pen, Député Européen, Vice-Présidente exécutive du FN, était à Cambrai le 13 août dernier. Elle s’est rendue, avec un groupe de militants, sur le marché de Cambrai pour distribuer des tracts contre la suppression de la B.A.103 voulue par le gouvernement UMP.

    Un point-presse s’est tenu dans un restaurant de Fontaine-Notre-Dame à la suite duquel un apéritif fut offert aux adhérents présents. Lors du déjeuner, elle expliqua que son après-midi serait consacré à rendre visite aux sinistrés d’Hautmont, de Boussières-sur-Sambre et de Neuf-Mesnil.

 

 












  
  

La presse s’est largement faite écho de l’accueil qui lui fut réservé à la mairie de Hautmont. Il nous a en effet été interdit d’accéder aux quartiers les plus sinistrés, alors que l’autorisation avait été délivrée à d’autres élus ainsi qu’aux journalistes. Par contre, là où nous avons pu accéder, l’accueil des sinistrés fut chaleureux, ce que, bien sûr, la presse a « oublié » de mentionner.

Mais Marine Le Pen n’a pas dit son dernier mot.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/