Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 14:04

Communiqué de Bruno GOLLNISCH

Député européen (FN)

 

PETAIN, LES COLLABOS D’HIER ET CEUX D’AUJOURD’HUI

(A propos de l’émission de France 2)

Une nouvelle fois, ce jeudi 23 octobre 2008, la télévision (ce soir : France 2) dénoncera le  Maréchal Pétain, l’armistice de juin 40, le régime de Vichy etc. Cela faisait longtemps !…

Assistera-t-on encore au bourrage de crânes des jeunes générations, au profit de gens qui s’engagent dans une résistance d’autant plus virtuelle que la plupart n’étaient pas nés à l’époque des faits ?

 Il est bien commode aujourd’hui de dénoncer l’armistice et d’accabler Pétain. Fallait-il donc pour l’honneur laisser massacrer jusqu’au dernier les quatre millions  d’hommes de l’armée française hélas vaincue, et laisser mourir de faim les dix millions de réfugiés qui encombraient les routes de France dans une pagaille indescriptible ? Que les héros en peau de lapin nous le précisent …

 En réalité, les responsables politiques et économiques de la France contemporaine sont beaucoup plus coupables que le maréchal Pétain, qui avait au moins l’excuse d’une armée ennemie victorieuse campant sur le sol national. Eux, disposant de tous les moyens de l’Etat, ont en pleine paix laissé envahir le pays par une immigration massive et incontrôlée, organisé la dénatalité française, abandonné leurs compatriotes aux exactions des bandes ethniques, laissé l’économie sans aucune protection, abdiqué la souveraineté et l’indépendance nationales.

C’est eux qu’il faudrait dénoncer !


Mon commentaire :

Je ne peux qu’approuver le communiqué de Bruno Gollnisch concernant l’émission de télévision :  « Maréchal, nous voilà ».

 

            Je tiens à ajouter ceci : soixante-dix ans après le régime de Vichy, il existe encore des « journaleux » inconnus pour salir, auprès des générations actuelles, le Maréchal Philippe Pétain, au mépris de la vérité historique.

 

            Je rappelle que le Maréchal Philippe Pétain, glorieux vainqueur de la bataille de Verdun en 1916, accéda à la fonction de Chef de l’Etat de manière légitime par un vote du Congrès (569 voix « pour », 80 voix « contre » et 17 abstentions).

 

            Le Maréchal s’est attaché, malgré la pression de plus en plus forte d’un ennemi impitoyable, à préserver notre patrimoine en sauvegardant notre appareil économique et en faisant preuve de rigueur financière.

 

            Le Maréchal a défendu l’Empire contre les convoitises allemandes, les coups de force de l’Angleterre, l’impérialisme japonais.

 

            Le Maréchal, par son action, a obtenu le rapatriement en zone libre du corps d’armée réfugié en Suisse. Il a également adouci le sort des prisonniers et permis le retour entre Juillet 1940 et Mars 1942, de près d’un million d’entre eux. Il a aussi atténué l’ampleur des déportations juives : Robert Aron, juif lui-même, l’a reconnu dans son livre : « Histoire des Juifs ».

 

            N’oublions pas non plus que les clauses de l’Armistice ont permis non seulement la conservation et la préparation du tremplin que les Alliés ont pu utiliser lorsqu’ils en devinrent capables, pour la reconquête de l’Europe, mais aussi la reconstitution, en Afrique du Nord, de l’Armée française sous les ordres du Général Maxime Weygand, puis du Général Alphonse Juin, ce qui permit à cette Armée rénovée, de participer à la libération du territoire et à la victoire.

 

            Malgré tout cela, le Maréchal a été condamné à la peine de mort le 15 Août 1945, par un tribunal non représentatif du peuple français (lire « Un procès inique » par Pétrus Faure, juré au procès).

 

            Dans le but de réconcilier définitivement tous les Français, il me paraît indispensable d’obtenir la révision du procès du Maréchal et d’obtenir sa réhabilitation, en luttant pour le rétablissement de la vérité historique systématiquement déformée et en mettant en lumière les idées, les paroles et les actes du Maréchal à travers le rôle qu’il a réellement joué dans notre Histoire.

 

            Avec les 800 000 anciens combattants qui, en 1966, avaient demandé que le vœu du Maréchal soit exaucé, je souhaite que la dépouille du Maréchal soit transférée à Douaumont, aux côtés des soldats qu’il a commandés jusqu’à la Victoire.

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 08:02

            Amateur de foot-ball depuis mon enfance, j’ai voulu regarder le match entre la France et la Tunisie.

            Je suis indigné, révolté, écoeuré et triste d’avoir entendu notre hymne national « La Marseillaise » sifflé par des milliers de maghrébins qui ont souhaité la nationalité française et qui ne respectent pas la France.
            Ce comportement inadmissible est une insulte, une offense envers la Patrie Française.

            Je tiens à observer que les Italiens, les Espagnols et les Allemands ont toujours respecté notre hymne national, lorsqu’ils jouent au Stade de France.

            Quant à la décision de Roselyne Bachelot d’interrompre le match, si de tels faits se représentaient, elle est trop restrictive puisqu’elle ne concerne que les matches amicaux, ce qui signifie qu’on pourrait siffler la Marseillaise en cas de rencontres officielles : cette décision me paraît absurde.

            Je tiens également à souligner le comportement de l’incapable sélectionneur Raymond Domenech.

            Dans les années 60, un certain Larbi Ben Barek jouait en équipe de France et tout le monde l’acceptait.

            Dans les années 80, l’équipe de Michel Platini avait intégré Marius Trésor et tout le monde s’en réjouissait.

            A vous de juger ce qui se passe aujourd'hui !      

            Il va de soi que, s’ils sont les meilleurs, des joueurs de Martinique ou de Guadeloupe peuvent jouer en équipe de France. Mais pourquoi faire jouer des « naturalisés » dont le seul but est l’appât du gain ? Tout le monde se souvient des propos indignes de Karembeu sur la France.

            Personnellement, je préconise que nous cessions d’affronter les pays du maghreb. Tous ces jeunes immigrés haïssent la France et préfèrent les drapeaux au croissant islamique à notre drapeau bleu-blanc-rouge.

            Mon aversion pour De Gaulle ne m’empêche pas de le citer : « La France est un pays de race blanche, de civilisation occidentale et de religion chrétienne ».

            L’intégration est un leurre. Il faut que nos dirigeants UMP et PS qui se sont succédé depuis 30 ans cessent cette politique suicidaire.

            Avec Jean-Marie Le Pen, je crie haut et fort : IMMIGRATION ZERO.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 15:23

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE MARINE LE PEN

St Cloud, le 15 octobre 2008

Les bordées de sifflets qui ont couvert la Marseillaise lors du match amical France-Tunisie, faisant écho à ce qui s’était déjà produit lors des rencontres France-Algérie et France-Maroc, venaient non pas de supporters  tunisiens venant de Tunisie mais de dizaines de milliers de jeunes maghrébins naturalisés français  et communiant dans cette même exécration d’un pays dont ils ne se sentent absolument pas citoyens.

 

A l’instar des incidents de Montfermeil où le tournage d’un film de Luc Besson a été interrompu après qu’une dizaine de véhicules de la production furent incendiés, les événements du Stade de France illustrent le fiasco de la chimérique politique d’intégration

 

Marine Le Pen,  vice-présidente du Front National, fustige l’hypocrisie d’une  classe politique qui feint de découvrir cette montée persistante  du sentiment anti-français dans les banlieues et réclame l’adoption de mesures fermes, telles que l’interruption immédiate des rencontres à chaque fois que les symboles de la Nation seront insultés.



Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Communiqués de presse
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 15:19

Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN

Saint-Cloud, le 15 octobre 2008

Une fois de plus, notre hymne national a été sifflé au Stade de France par des foules originaires du Maghreb.

Une fois de plus, on entend des petits cris d’indignation, les plaintes de ministres et autres personnalités politiques qui se disent choqués ou se désolent.

En revanche on fait silence sur la conclusion qui s’impose : ces Français qui sifflent l’hymne national prouvent qu’ils ne sont que des Français de papier, et que l’intégration de masses étrangères à notre culture est un échec parce que c’est une utopie.

Ces scandaleux incidents montrent également que la détermination des autorités sportives à combattre le racisme dans les stades est à sens unique : elle ne s’applique pas au racisme anti-français.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 09:55

   Guy CANNIE, chargé de mission de la Fédération Nord-Hainaut, a été nommé Secrétaire Départemental de ladite fédération. C’est le Bureau Politique qui, le 6 Octobre 2008, a pris cette décision.

 

   Il se réjouit de la nomination de son ami Eric DILLIES qui a été nommé Secrétaire Départemental de la Fédération Nord-Flandre.

 

   Ainsi la Région du Nord est pourvue de ses 3 secrétaires départementaux : Steeve BRIOIS, Eric DILLIES et Guy CANNIE.


Claudine CANNIE, secrétaire du Bureau Départemental

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 09:48

   Guy CANNIE se dit scandalisé par la décision irresponsable de Nicolas SARKOZY de ne pas extrader Marina PETRELLA en Italie. De plus, au nom de quelle légitimité, Carla BRUNI et sa sœur Valeria se permettent-elles d’intervenir pour plaider la cause d’une criminelle faisant partie des « Brigades Rouges » ?.

   Guy CANNIE s’associe à Marine LE PEN pour exprimer son soutien total aux multiples victimes des « Brigades Rouges ».

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 08:03

SUR LES CONSÉQUENCES DE LA CRISE FINANCIÈRE

 

 La crise financière mondiale que nous traversons, la plus grave depuis 1929, aura eu le mérite de révéler aux Français deux enseignements extrêmement importants :

 

- d'une part, l'Europe ne sert à rien dans cette crise et regarde, impuissante, les Etats intervenir, y compris en renonçant au pacte de stabilité budgétaire ;

 

- d'autre part, l'Etat national demeure la référence et le recours indispensable en cas de crise grave comme nous le voyons aujourd'hui. La puissance publique retrouve toute sa légitimité trop longtemps brocardée et niée par les libéraux de tous poils.

 

Seul le Front National rappelle depuis des années la nécessité d'un Etat à la fois fort, régulateur et arbitre face à la spéculation financière internationale et aux fonds de pension prédateurs.

 

Seul le Front National rappelle aussi que l'Europe, déjà dépassée par la mondialisation, ne protège en rien les citoyens des Etats membres que ce soit contre le risque d'une guerre, d'une dépression économique ou d'un tsunami financier.

 

Nous espérons que les électeurs s'en souviendront aux élections européennes en reconnaissant au Front National la justesse de son analyse et l'antériorité de ses positions.

 

 

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 08:00

Objet : révélations du « Monde » sur le rapport CAE

 

 

Sarkozy responsable de la « kervielisation » du système bancaire

 

De la mise en cause théâtrale des parachutes dorés à la condamnation de la financiarisation de l’économie, Nicolas Sarkozy cherche à faire croire, depuis le début de la crise financière, qu’il est un opposant farouche au mondialisme et, qu’à ce titre, il est capable de protéger les français de la cataclysmique crise économique qui est encore à venir.

 

Ce sont des mensonges !

 

De la vente massive d’or lorsqu’il était ministre du budget à la création de subprime à la française (symbolisée par le « endettez vous, rendettez-vous ! » lancé pendant sa campagne électorale et confirmée par un rapport du Conseil d’analyse économique) en passant par 

 

-         le funeste traité de Lisbonne qui sanctuarise le libre échangisme débridé

-         la volonté de dépénalisation du droit des affaires

-         les 450 millions d’euros de cadeau à Tapie

-         la création de fond de pension à la française

-         et en n’oubliant pas les vacances sur le yacht de Monsieur Bolloré…

 

le Président de la République a voulu importer en France tous les poisons qui, aujourd’hui, contaminent l’épargne des français et risquent de les plonger demain dans le désespoir et la misère.

 

Marine Le Pen, Vice-présidente du Front National, en appelle à la lucidité et à l’instinct de survie des français afin qu’ils se détournent du mensonge, de l’imprévoyance et de l’incompétence de Nicolas Sarkozy.

 

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 07:54

 

            La réunion du Bureau Départemental de la Fédération du Nord-Hainaut s’est tenue, à Valenciennes, le samedi 4 Octobre 2008, en présence d’une vingtaine de responsables ou militants actifs du Front National.

 

            C’est Guy CANNIE, Chargé de Mission de ladite fédération qui présidait cette réunion. Il était accompagné de Steeve BRIOIS, membre du Bureau Politique, Secrétaire de la Fédération du Pas-de-Calais.

 

            Après le mot d’accueil et de bienvenue, Guy CANNIE aborda les sujets suivants :

 

1/ Elections présidentielles et législatives de 2007 (Jean-Marie LE PEN obtint près de 4 000 000 de voix). L’échec relatif, lors de l’élection présidentielle du 22 Avril 2007, s’explique par le véritable hold-up de Nicolas SARKOZY sur l’électorat du Front National.

 

            Nicolas SARKOZY, fort de moyens considérables, a fait croire qu’il allait pouvoir mettre en œuvre le programme que le Front National défend depuis tant d’années. On sait, aujourd’hui, ce qu’il en est. En nommant KOUCHNER, JOUYET, BOCKEL et d’autres, Nicolas SARKOZY a montré son vrai visage d’euromondialiste convaincu.

 

            Quant aux élections législatives, notre échec trouve sa justification par l’abstentionnisme du corps électoral (40 %) et en particulier par celui du Front National : près de six électeurs sur dix qui avaient voté pour Jean-Marie LE PEN le 22 Avril 2007, n’ont pas été voter le 10 Juin 2007. Ils ont eu le réflexe de se dire : « après tout, si le Front National ne peut pas avoir de députés, autant rester chez soi ».

 

2/ Bilan des élections cantonales de Mars 2008 :

Les élections cantonales de Mars 2008, ont démontré la reconquête de notre électorat. Le Front National était présent dans la moitié des cantons : notre score national extrapolé est compris entre 8 et 9 %.

 

            Dans le Nord-Hainaut, nos candidats réalisèrent des scores supérieurs à la moyenne nationale : en effet, les 7 candidats investis par le Front National obtinrent des scores situés entre 9,11 % et 11,92 %, ce qui démontre clairement, s’il en était besoin, qu’en politique rien n’est jamais perdu.

 

3/ La succession de Jean-Marie LE PEN :

            Dans « Valeurs actuelles » du 11 Septembre 2008, Jean-Marie LE PEN affirme qu’il ne sera pas candidat à la présidence du Front National, lors du congrès de 2010.

 

            Selon leur sondage, 76 % des sympathisants du Front National souhaitent que ce soit Marine LE PEN qui prenne la direction du Front National en 2010, devant Bruno GOLLNISCH 14 % et Carl LANG 7 %.

 

            Le Président du Front National affirme également que Marine LE PEN doit conduire la liste « Nord-Ouest » lors des prochaines élections européennes, en 2009.

 

  4/ Situation financière du Front National :

a)      Guy CANNIE informa les membres du Bureau Départemental d’une décision du Bureau Politique, en ce qui concerne les reversions d’élus :

« Le Bureau Politique dans sa séance du 30 juin avait pris, à l’unanimité, la résolution suivante : « Le Bureau Politique du Front National réuni ce jour à Saint-Cloud demande à tous ses élus, ayant obtenu un mandat électoral sous les couleurs du FN, à ce titre et grâce à l’appui technique et financier de celui-ci, d’honorer leurs engagements moraux et de respecter fermement les obligations y compris financières qui en découlent. »

 

Contrairement aux engagements pris sur l’honneur et par écrit, certains de nos collègues refusent toujours de reverser, invoquant des considérations fantaisistes ou mensongères et se faisant ainsi les complices de l’aggravation de notre situation financière.

 

Dois-je rappeler que cette quote-part modeste (380 Euros) doit être considérée comme appartenant aux fédérations, aux militants et aux adhérents qui ne vivent que grâce à elles ?

 

Dans ces conditions, et sans régularisation de leur situation au 15 octobre 2008, le Bureau Exécutif du FN réuni le 29 septembre a donc décidé de :

 

-        rendre public auprès des adhérents du FN les noms, qualités, coordonnées et « engagements sur l’honneur » signés par ces élus volontairement défaillants,

 

-         déférer ces élus volontairement défaillants devant la commission de discipline et de conciliation du mouvement. »

 

b)     Guy CANNIE lut un communiqué de presse du Front National :

« Le Front National se félicite de la décision du TGI de Nanterre de nommer un expert dans le conflit financier qui l’oppose à Fernand LE RACHINEL.

 

Cette décision souligne l’existence d’éléments sérieux au soutien des conclusions du FN tendant à démontrer que sa dette est en réalité inférieure à celle réclamée par son imprimeur. »

 

Guy CANNIE commente ce jugement et s’en réjouit, tout en soulignant qu’il espère que le « Paquebot » sera vendu dans les mois qui viennent.

 

5/  Constitution du Bureau Départemental :

Le Bureau Départemental est constitué. Guy CANNIE et Steeve BRIOIS font remarquer que le Nord-Hainaut, qui comprend actuellement 9 circonscriptions, en perdra une lors du prochain découpage électoral.

 

6/ Guy CANNIE souhaite que chaque responsable de circonscription trouve un responsable par canton.

 

7/ Actions militantes :

Guy CANNIE et Steeve BRIOIS insistèrent sur l’aspect militant qu’il est nécessaire de développer pour améliorer et accroître notre électorat.

                       

a)      Elections municipales : AUBY. Le Tribunal Administratif a annulé les élections municipales à AUBY. L’une des parties concernées a fait appel, en saisissant le Conseil d’Etat. Il est probable des élections municipales partielles auront lieu en 2009. Le F.N. est en train de monter une liste : deux tracts ont été distribués à AUBY.

 

b)      Il est remis à chaque responsable de circonscription une liste d’adhérents qui ne sont plus à jour de cotisation. Il faudra les rencontrer, non seulement pour les faire ré-adhérer, mais aussi pour les convaincre de s’investir.

 

c)      Des actions de tractage et de collage seront programmées, pour les élections européennes de 2009.

 

d)      Des distributions de tracts seront organisées sur les marchés des principales villes de chaque circonscription.

 

e)       Steeve BRIOIS fait état de la suppression de 175 brigades de gendarmerie. Au moment où l’insécurité monte en flèche, le F.N. se doit de dénoncer cette décision et fera une campagne nationale pour s’opposer à cette disposition.

 

8/  La tournée de Marine LE PEN dans la région Nord/Pas-de-Calais fut un réel succès. Cet accueil chaleureux n’a pas eu l’air de plaire à certains, en particulier au maire sarkozyste Joël WILMOTTE qui s’opposa à l’entrée de Marine qui souhaitait réconforter les sinistrés d’HAUTMONT.

 

            « Fraternité Française », dont la présidente est Mireille d’ORNANO, tient à la disposition de la Fédération Nord-Hainaut une somme d’argent qui permettra d’aider les plus sinistrés. Cette somme sera distribuée sous peu.

 

9/ Un tour de table fut fait et chaque participant eut l’occasion de s’exprimer librement.

 

10/ Enfin, un stock de tracts et d’affiches fut distribué aux secrétaires de circonscription.

 

Claudine CANNIE, secrétaire du Bureau Départemental.

 

 

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 13:07

                                                               Saint-Cloud, le 3 octobre 2008

Le Front National se félicite de la décision du TGI de Nanterre de nommer un expert dans le conflit financier qui l’oppose à Fernand LE RACHINEL.

 

       Cette décision souligne l’existence d’éléments sérieux au soutien des conclusions du FN tendant à démontrer que sa dette est en réalité inférieure à celle réclamée par son imprimeur.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Communiqués de presse

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/