Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 11:51

Lille, le 13 novembre 2008

 

 

 

 

Carl Lang contre les militants du Front National

 

 

 

Carl Lang vient d’annoncer qu’il s’auto excluait du Front National parce qu’il n’était pas réinvesti, pour la quatrième fois, dans « sa circonscription du Nord-Ouest » (sic).

 

Les trois fédérations du FN Nord-Pas-de-Calais rappellent que les terres seigneuriales ont été abolies à la Révolution et que Monsieur Lang, qui habite à l’étranger, est particulièrement mal placé pour représenter la région Nord-Pas-de-Calais qu’il ne connaît que tous les 5 ans, pour se faire réélire, abandonnant le terrain politique, les militants du FN et les électeurs depuis des années comme le démontre son refus de se présenter aux dernières cantonales et municipales, élections probablement pas assez  rémunératrices pour lui.

 

Carl Lang s’est embourgeoisé et considère son mandat de député européen comme une rente à vie. Les militants rappellent que le Front National n’est pas la caisse de retraite de Carl Lang.

 

Les trois fédérations du FN Nord-Pas-de-Calais demandent que Carl Lang s’applique sa propre devise lorsqu’il était le secrétaire général du FN : « Tu dois tout au FN, le FN ne te doit rien ».

  

Il est navrant que Carl Lang termine sa carrière politique, avec son bras droit Philippe Bernard mis en examen « pour faux et falsification, abus de confiance et escroquerie » en trompant les électeurs et en négociant avec de Villiers et le MPF.

 

Il terminera, comme les dissidents qu’il a durement vilipendés durant des années, à moins de 1% !

 

Eric Dillies,                                 Guy Cannie,                           Steeve Briois

Secrétaire départemental                   Secrétaire départemental         Secrétaire départemental

des Flandres                              du Hainaut                           du Pas-de-Calais

 

Eliane Coolzaet,

Fondatrice du FN à Lille

Conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais

 

et l'ensemble des élus municipaux et régionaux du FN Nord-Pas-de-Calais

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 11:15
St-Cloud, le 13 novembre 2008

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE MARINE LE PEN

Vice-présidente du Front National

 

  Marine LE PEN apprend avec stupéfaction les déclarations de Carl LANG annonçant sa volonté de prendre la tête d’une liste dissidente contre la liste Front National qu’elle mène aux futures élections européennes dans la grande région Nord-Ouest, à la suite de la décision de la commission nationale d’investiture.

 

Elle rappelle qu’elle avait proposé à Carl LANG d’être 2ème sur sa liste, c’est-à-dire en position éligible, 2 députés ayant été élus aux européennes de 2004.

 

Carl démontre par cet acte profondément décevant que la fidélité au combat national, qu’il a pourtant prônée pendant des années, y compris pendant la scission mégretiste, n’était qu’une posture qu’il a abandonnée dès que ses petits intérêts personnels étaient en jeu.

 

Cette attitude sera très certainement sévèrement sanctionnée par l’électorat du Front National attaché aux valeurs d’honnêteté, de droiture et de désintéressement, au bénéfice exclusif de notre Nation comme l’ont démontré les résultats de tous ceux qui, avant lui, ont cru que leur mandat au Front constituait un privilège féodal.

 

 

 http://www.frontnational.com

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 16:39

« Le sang qui a coulé est toujours un sang pur ». (Robert Brasillach).

 

            Je suis outré par le jugement du Tribunal Administratif de Marseille qui ordonne la destruction du monument aux morts, dédié aux combattants de l’Algérie Française.

 

            Cette décision scandaleuse et inique perpétue l’absurde guerre civile froide, que certains font profession d’entretenir.

 

            Je n’ai jamais accepté le manichéisme de la Collaboration et de la Résistance : je comprends parfaitement qu’ont ait pu vouloir servir son pays aussi bien dans la résistance à l’occupation allemande que dans l’adhésion à la stratégie du Maréchal Pétain, ou dans l’engagement contre le bolchévisme.

 

            Le 6 Février1993, à la Mutualité à Paris, Jean-Marie Le Pen avait associé deux noms que l’Histoire avait divisés : Honoré d’Estienne d’Orves le « résistant » et Robert Brasillach le « collaborateur ». Tous deux furent passés par les armes : tous deux méritent le plus grand respect.

 

            Je n’accepte pas plus que l’on continue, quarante ans après l’amnistie générale de 1968, de considérer que les partisans de l’Algérie Française, étaient des criminels.

 

            Comment pourrait-on reprocher à ceux qui sont restés fidèles à la parole donnée et qui mirent leur honneur au-dessus de tout, la noblesse de leur combat dont la signification méprisait le sens de l’Histoire, alibi de la lâcheté ?

 

            Maître Jean-Louis Tixier-Vignancour, dans une mémorable plaidoirie, déclarait : « Ces magnifiques soldats avaient exalté les valeurs spirituelles et nationales sans le respect desquelles il n’y a plus d’esprit, ni de nation ».

 

            Je rends un hommage solennel à tous les martyrs de l’Algérie Française, et plus particulièrement au Colonel Jean Bastien-Thiry, au Lieutenant Roger Degueldre, au Sergent Albert Dovecar et au soldat Claude Piegts.

           

            Je demande que tous les recours juridiques soient faits pour que le monument aux morts de Marignane continue à être le lieu de rassemblement de celles et de ceux qui avaient défendu une noble cause : l’Algérie Française.

 

            Je souhaite qu’une mobilisation d’envergure nationale puisse voir le jour, afin de défendre la mémoire de ceux qui ont tout sacrifié : la Patrie le leur doit bien.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 18:11

   Le 5 Novembre 1988, Jean-Pierre Stirbois, Secrétaire Général du Front National, ancien député, Conseiller Régional du Centre et Conseiller Municipal de Dreux, se tuait en pleine nuit, dans un accident de voiture à Pontchartrain, sur la route de Paris.

   Je tiens à rendre un hommage particulier à ce camarade de combat aux qualités exceptionnelles.

    Ainsi, à 43 ans, Jean-Pierre Stirbois disparaissait, après avoir consacré sa vie aux idées nationales. Né en 1945 à Paris, Jean-Pierre Stirbois avait fondé en 1975 une entreprise d’imprimerie.

    Ancien des Comités Tixier-Vignancour, où il connut sa future épouse, Marie-France, il rejoignit le Front National en 1978 : il commença alors son implantation électorale à Dreux. Dès 1980, il fut membre du Bureau Politique et devint, peu après,  Secrétaire Général. Il dirigea d’une main ferme l’appareil du Mouvement.

    Celles et ceux qui l’ont connu, savent que Jean-Pierre Stirbois était l’exemple même du dévouement. C’est le 9 Novembre 1988, dans l’église Saint-Augustin, archicomble d’amis venus lui rendre un dernier hommage, qu’eut lieu la messe de funérailles.

    Je me souviens m’y être rendu et c’est sous une pluie diluvienne que j’assistai à la cérémonie, n’ayant pu entrer dans l’église, faute de place.

    Le Président Jean-Parie Le Pen, accompagné des membres du Bureau du Front National, déposeront une gerbe de fleurs, le samedi 15 Novembre à 11 h au cimetière du Montparnasse. Ils y invitent tous ceux qui ont gardé au cœur le souvenir de Jean-Pierre Stirbois.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 10:21

   La fédération du Front national de l’Aisne se félicite de l’investiture donnée à Marine Le Pen en vue des prochaines élections européennes, comme tête de la liste du Front national dans la région nord-ouest. La fédération assure Marine Le Pen de son entier soutien et de sa pleine collaboration pour cette campagne électorale qui va permettre, à n’en pas douter, de montrer à nos concitoyens que, sur les problèmes cruciaux qui les occupent, la politique de Bruxelles et de N. Sarkozy nous entraine vers l’abime alors que, seules, les solutions préconisées par le FN permettraient de redresser efficacement et durablement la barre.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 10:28

Michel Ximenes, ancien Conseiller régional FN du Nord-Pas-de-Calais :  

« Le Front a trop tardé pour les virer ! »

 

4 novembre, 2008

Propos recueillis par Jacques Vassieux : http://www.nationspresse.info

 Nous venons d’obtenir de M. Michel XIMENES une interview exclusive à ce sujet.
Michel Ximenes a été un des piliers du Front National dans cette région du Nord-Pas de Calais. Conseiller municipal de Marcq-en-Barœul, Conseiller régional pendant 12 ans et Secrétaire départemental, il est très connu et estimé des militants frontistes du nord de la France. Il est actuellement conseiller municipal FN de Cagnes sur Mer !

Michel Ximenes a été un grand combattant de l’Algérie Française. Fondateur en 1965, avec le Capitaine Jean Assémat, Aimé Cuillerai, Bernard Bossu, le Docteur L’Yvonnet et le Docteur Cazes de l’ADIMAD (association des Anciens Détenus Politiques de l’Algérie française). Cette association avait reçu en son temps l’assentiment du général Salan. Un autre grand homme.

Emprisonné pour ses idées il a lui tout perdu sauf… son honneur ! C’était une autre époque, des autres hommes. Avec le franc-parler qui le caractérise, il nous a donné son sentiment sur la décision de la commission de discipline du Front National et sur les “exclus du Front”.

Michel Ximenes :

Nous avons pu joindre Michel Ximenes au téléphone qui a réagi en apprenant que le Front national avait exclu Philippe Bernard, Dominique Slabolepszy, Sylvie Butez-Langlois, Marie-Paule Darchicourt, Monique Delevallet et Claude Deresnes pour manquement à leurs devoirs d’élus FN et pour n’avoir pas respecté leurs engagements financiers et moraux vis-à-vis du Mouvement qui les a fait élire. Pour Michel Ximenes, qui a été 12 ans Conseiller régional du Nord-Pas de Calais, Secrétaire départemental de la fédération et Conseiller municipal de Marcq-en-Barœul pendant de très nombreuses années, il est clair que ces gens n’ont plus rien à faire au Front National !

Michel Ximenes, Pied-Noir de Bab-el-Oued, qui a été emprisonné pour avoir défendu jusqu’au bout l’Algérie française et qui a tout perdu sauf son honneur, nous explique avec son franc-parler que « c’est bien Carl Lang qui avait demandé à Marine Le Pen de venir s’installer dans le Nord » et ainsi leur apporter une vraie « valeur ajoutée ». « Le jour où Marine Le Pen est arrivée, le champagne a coulé à flots tellement Carl était content et se vantait d’avoir réussi à l’enlever à Paris », nous explique-t-il. A l’époque les relations entre Carl Lang et Christian Baeckeroot étaient très mauvaises. Et de nous préciser que seul Christian Baeckeroot ne voyait pas d’un bon œil l’arrivée de Marine : « Il ne l’aimait pas et faisait tout pour le lui montrer. Il n’aime d’ailleurs personne, si ce n’est ses intimes dont la bande à Bompard, le sherpa provençal de De Villiers ».

« Aujourd’hui tous ces gens font semblant d’oublier ces faits ! Ils ont tout obtenu du Front et grâce à Jean-Marie Le Pen. Mandat de Conseiller régional, de Conseiller communautaire, de Conseiller municipal. Ils ont tout eu et aujourd’hui ils crachent dans la soupe, poursuit-il… c’est honteux ! »

Et de préciser : « Rendez-vous compte que certain de ces élus, élus depuis 1992, ont empoché près de 300 millions de centimes grâce au FN et à LE PEN ! Et Philippe Bernard lui, il n’y a que l’argent qui l’intéresse. Pour moi c’est le Talleyrand du Nord ce type ! Ils ne collaient même pas leurs affiches les Slabolepszy et Cie. Il n’y a que les places et les honneurs qu’ils voulaient et qu’ils ont eus. Et les gens comme moi, les militants, nous étions leurs “boys”. Et je ne parle pas de l’association des élus du Nord. Car il y aurait beaucoup à dire ! »

Michel Ximenes n’a aucun regret : « Aujourd’hui pas un vrai militant ne les suivra ! Ils sont virés du Front ? Tant mieux. Bon débarras ! » Et il ajoute : « Pourtant tout a été fait avant. Moi-même je suis allé faire un audit de la fédération à la demande de Louis Aliot dans un souci de conciliation. Ils avaient été réglementairement et normalement prévenus. Ils n’ont même pas daigné se présenter pour s’expliquer. C’est ça là leur véritable mentalité ! »

Nous avions préparé quelques questions mais cela c’est vite avéré inutile. M. Ximenes, très connu des patriotes de la région du Nord-Pas de Calais, était très heureux de pouvoir nous expliquer que c’est finalement un bien que le Front National se soit engagé sur la voie qui consiste à faire respecter les engagements aussi bien moraux que financiers à ces gens qui ne méritent aucun respect.

Il termine en nous expliquant : « J’espère que MARINE ne les reprendra pas. Pas comme on a fait avec Touzé et quelques autres dont on connaît les propos qu’ils tiennent sur les uns ou les autres et en particulier sur Jean-Marie Le Pen ! On en a marre de ces gens-là. Pour moi ce sont des traîtres, un point c’est tout ! »

Fermez le ban, tout est dit. Merci Monsieur Ximenes.

 

 

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 10:14

Opération « Mains propres »

 

 

Les trois fédérations Front National du Nord-Pas-de-Calais apprennent avec soulagement le départ de 5 conseillers régionaux et l’exclusion de 6 autres suite à l’opération « Mains propres » que le Front National a entrepris au sein de ce groupe.

 

Que les conseillers régionaux choisis par Carl Lang en 2004 (parfois contre l’avis des militants) choisissent Carl Lang pour les Européennes n’est pas une surprise : c’est la suite logique d’un système de féodalité et de vassalité !

 

En revanche, que ces élus prennent prétexte de la décision du FN d’investir Marine Le Pen pour les Européennes dans la circonscription du Nord-Ouest est intolérable. Les trois secrétaires départementaux du FN rappellent que c’est Carl Lang qui a fait venir Marine Le Pen dans la région Nord-Pas-de-Calais en 1998.

 

Contrairement aux affirmations de Monsieur Baeckroot, Marine Le Pen a davantage de légitimité électorale et militante que Carl Lang.

 

Marine Le Pen a réalisé le meilleur score de France tant aux législatives qu’aux municipales. Seule candidate du FN au second tour sur toute la France, elle a réalisé 42% des suffrages dans le Pas-de-Calais en juin 2007 quand Carl Lang n’en rassemblait que 11 à Maubeuge pourtant meilleure circonscription de la région. Quant à ces élus qui parlent de légitimité, ils ont réalisé les plus mauvais scores de la région (Monsieur Slabolepszy et Mesdames Darchicourt et Delevallet ont rassemblé 4% des voix aux dernières municipales dans leurs villes de Valenciennes et Carvin). En outre, Philippe Bernard et son amie Sylvie Butez-Langlois avaient été suspendus du Front National avant même leur mise en examen « pour faux et falsification, abus de confiance et escroquerie ».

 

 

Marine Le Pen ne semble pas plaire à cette aristocratie politique mais elle plaît aux élus de terrain et au peuple des militants dont elle a l’entier soutien et la confiance au sein des trois fédérations.

 

 

Les fédérations FN du Nord-Pas-de-Calais rappellent enfin que ces élus ne reversaient plus leur quote-part contrairement à leur engagement sur l’honneur que nous publierons.

 

 

Eric Dillies, Secrétaire départemental Nord-Flandres

 

Guy Cannie, Secrétaire départemental Nord-Hainaut

 

Steeve Briois, Secrétaire départemental du Pas-de-Calais

 

Et l’ensemble des élus municipaux de la région.





Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 18:31

mardi 04 novembre 2008

Communiqué de Presse du Front National :

Par décision en date du 28 octobre 2008 approuvée par Jean-Marie
LE PEN
, la commission de discipline du Front National a définitivement exclu du FN :

M. Philippe Bernard
M. Dominique Slabolepszy
Mme Sylvie Butez-Langlois
Mme Marie-Paule Darchicourt
Mme Monique Delevallet
M. Claude Deresnes

conseillers régionaux du Nord-Pas-de-Calais, pour n’avoir pas respecté leurs engagements financiers et moraux vis-à-vis du Mouvement qui les a fait élire.

Malgré une promesse écrite et sur l’honneur, ces personnes ne reversent plus la quote-part de leurs indemnités d’élus qui permet de faire fonctionner leurs fédérations respectives.

Le Front National demande que ces élus remettent le mandat qu’ils ont obtenu grâce à Jean-Marie LE PEN et au travail des militants.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 13:27

            Je me réjouis que Marine LE PEN, député français au Parlement Européen et conseiller municipal d’Hénin-Beaumont, ait été investie, le 30 Octobre 2008, par la direction du Front National, dans la circonscription du Nord-Ouest, dans le cadre des élections européennes de Juin 2009.

               Il me paraît légitime et normal que Marine LE PEN soit tête de liste du Front National, dans cette circonscription, compte-tenu de son investissement et de son implantation locale.

               Je tiens à rappeler quelques chiffres :

1/  42 %, c’est le score réalisé par Marine LE PEN, dans la 14e circonscription du Pas-de-Calais, lors des élections législatives de Juin 2007, et ce malgré les consignes de l’UMP et du MODEM qui avaient appelé à voter pour le candidat socialiste. Est-il nécessaire de rappeler que Marine fut la seule candidate du Front National présente au second tour de ces élections législatives ?

             2/  30 %, c’est le score réalisé par Marine LE PEN et Steeve BRIOIS lors des élections municipales à Hénin-Beaumont, en Mars 2008 et ce, malgré la présence de deux autres listes.

  Il n’est plus nécessaire de démontrer que les compétences, le charisme et le charme personnel de Marine LE PEN permettent de rassembler sur son nom un grand nombre d’électeurs.

  Je suis persuadé que les élections européennes de Juin 2009 donneront la possibilité à la liste menée par Marine LE PEN, de réaliser un excellent score qui nous fera élire plusieurs députés français au Parlement Européen.

  Enfin, je félicite Marine LE PEN d’avoir proposé à Carl LANG, élu député européen depuis quinze ans, de mener ce combat avec elle, en deuxième position.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 13:53



Hier, le communiqué suivant nous a annoncé que Marine Le Pen était candidate en tête de liste aux prochaines élections européennes de Juin 2009.










                COMMUNIQUE DE PRESSE DU FRONT NATIONAL

 

 

 La Commission nationale d'investiture du Front national s'est réunie hier après-midi sous la Présidence de Jean-Marie Le Pen en vue de la désignation définitive des candidats têtes de liste aux futures élections européennes de juin 2009 dans quatre des huit grandes circonscriptions inter-régionales, après l'audition des candidats le 17 octobre dernier.

 

Sur les propositions de la Commission, ont ainsi été respectivement investis:

 

- Jean-Marie Le Pen, Président du Front national, pour la grande région Sud-Est

- Bruno Gollnisch, vice-président exécutif  affaires internationales et programmatiques, pour la grande région Est ;

- Marine Le Pen, vice-président exécutif formation, communication et propagande, pour la grande région Nord-Ouest ;

- Louis Aliot, secrétaire général, pour la grande région Sud-Ouest.

 

La Commission a pris acte de la déclaration de Jean-Claude Martinez de se présenter contre le candidat du Front national régulièrement désigné, avant même que celui-ci ne soit investi et alors qu'il avait lui-même refusé de présenter sa propre candidature le 17 octobre devant la Commission, comme l'avait régulièrement fait l'ensemble des candidats. Elle a également enregistré la proposition de Marine Le Pen d'offrir à Carl Lang, eurodéputé sortant, la deuxième place sur la liste qu'elle conduira.

 

La Commission se réunira de nouveau ultérieurement aux fins d'auditionner et de désigner les candidats pour les grandes circonscriptions restantes.

 

 

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/