Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 08:08

1er-mai1.jpg

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 09:09

C’est dans le Nord-Hainaut que Marine détient le meilleur score de tout le département. En effet, à Villers-Guislain où le taux de participation a été de 85,51 %, Marine a obtenu un score de 39,66 %, devant N. SARKOZY : 21,34 % et F. HOLLANDE : 17,46 %.

Nous vous avions présenté, il y a quelques temps, la sympathique équipe d’une douzaine de militants de la 18e circonscription (Cambrésis), particulièrement active. Après les avoir remerciés individuellement, nous tenons ici à les mettre à l’honneur et les encourageons à poursuivre leurs efforts pour les législatives, ce qu’ils n’ont pas manqué de nous confirmer. BRAVO A EUX !

reunion-Honnecourt-8-avril-2012 2534

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 11:57

Je me réjouis de la performance historique de Marine LE PEN (plus de 6 400 000 voix, soit 18 %) qui, de toute évidence, est l’événement majeur du scrutin du 22 avril 2012. Le journal « Le Monde » ne s’y trompe pas puisqu’une photo de Marine LE PEN est publiée en première page.

 

Depuis plus de trente ans, le Front National ne cesse de progresser à chaque élection (à l’exception de 2007, où Sarkozy avait siphonné l’électorat frontiste en trompant le dit-électorat). Cette constante ascension est due d’abord à  Jean-Marie LE PEN ;  son sens politique, sa ténacité,  sa vision particulièrement juste de ses analyses ont été les éléments déterminants de cette progression : qu’il en soit ici remercié.

 

La Droite Nationale (et non l’extrême-droite comme aiment à le dire ses détracteurs) s’installe désormais dans le paysage politique français.

 

Quelles sont les raisons de ce succès ?

On le doit, bien entendu, à Marine qui, par sa personnalité, son courage, son style et ses propositions ont séduit le Peuple de France.

Marine a surfé sur les inquiétudes des couches populaires : ce n’est pas un vote de protestation qui s’est manifesté mais un vote d’adhésion : la meilleure des preuves, les secteurs campagnards votent pour Marine autant que les milieux urbains. Les idées que nous défendons ont touché le cœur des Françaises et des Français.

 

J’en rappelle quelques-unes :

-          Le rétablissement de la souveraineté nationale

-          La critique des marchés financiers et du secteur bancaire

-          La ré-industrialisation de la France, afin de créer des emplois

-          La réforme du Code de la Nationalité en supprimant le droit du sol et en rétablissant le droit du sang

-          Le renforcement de notre sécurité en rétablissant les 15 000 postes dans la police et la gendarmerie

-          Le combat contre l’islam radical, afin d’éradiquer ce fléau

-          La restauration des services publics

-          La défense de la famille française

-          La réforme indispensable de l’école, en rétablissant l’autorité, l’apprentissage des valeurs morales et civiques et l’enseignement de l’Histoire de France.

 

Quelle position pour le second tour ?

Il faut attendre le discours de Marine LE PEN à Paris le 1er mai et suivre les instructions qu’elle donnera. Selon Abel Mestre, du journal Le Figaro, elle ne devrait appeler à voter ni pour Sarkozy, ni pour Hollande.

 

Je ne résiste pas à une certaine joie, concernant le mauvais score de Jean-Luc Mélenchon, candidat du parti communiste. N’oublions jamais les 150 000 000 de morts, victimes de la barbarie stalinienne.

 

Les résultats du département du Nord sont particulièrement satisfaisants : 22 %, soit 4 % de plus que le score national. Quant au Nord-Hainaut, les scores atteignent un niveau jamais égalé : j’en ai pour preuve les pourcentages réalisés dans les villes suivantes :

-          Anzin : 29,43 %

-          Caudry : 23,87 %

-          Denain : 25,80 %

-          Fourmies : 24,74 %

-          Hautmont : 27,81 %

-          Le Quesnoy : 23,26 %

-          Maubeuge : 23,08 %

-          Raismes : 28,19 %

-          St Amand : 23,68 %

-          Sin le Noble : 24,84 %

-          Somain : 26,02 %

 

Des scores supérieurs sont aussi réalisés de nombreuses petites communes.

Je tiens à remercier nos électrices et électeurs et plus particulièrement nos militants, chaque jour plus nombreux,  qui ont pu se mobiliser, parfois le week-end, parfois aussi le soir après leur travail ou leurs études. Certains autres viennent de se manifester pour nous aider lors de la campagne des législatives.

 

Ces élections législatives auront lieu les 10 et 17 juin prochains. Le Front National présentera des candidats dans les 8 circonscriptions du Nord-Hainaut. Si l’on se réfère au score obtenu par Marine dimanche dernier, on peut raisonnablement envisager que nous pourrons être présents au 2e tour dans les 8 circonscriptions.

 

En effet, les résultats obtenus par Marine dimanche dernier sont les suivants :

-          3e : 26,45 %

-          12e : 25,19 %

-          16e : 25,20 %

-          17e : 24,41 %

-          18e : 25,14 %

-          19e : 26,92 %

-          20e : 28,03 %

-          21e : 22,71 %

 

Malgré le mode de scrutin inique (scrutin majoritaire à 2 tours), le Front National aura des représentants à l’assemblée Nationale en juin 2012.

 

J’en appelle à tous les habitants du Nord-Hainaut à se mobiliser les 10 et 17 juin pour envoyer à l’Assemblée Nationale des députés Front National, première force d’opposition à l’agglomérat UMPS, au pouvoir depuis plus de trente ans, et qui jamais n’a pu prendre les décisions qui s’imposaient et qui ont abouti non seulement à la décadence de notre Nation, mais aussi à sa régression politique, économique et sociale.

 

Avec Marine, que je remercie de tout mon cœur, je crie haut et fort : OUI LA FRANCE.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 19:10

Après un voyage convivial en compagnie de nombreux adhérents et sympathisants du Hainaut et de l'Avesnois, nous avons eu le plaisir de participer au rassemblement de Marine Le Pen, notre Championne, à Hénin Beaumont.

 Marine, la seule candidate du peuple, était dimanche dernier dans le premier bastion déclaré de la Résistance nationale. L'événement a, bien sûr, été à peine retransmis par les médias ,  complices du système ,  consigne oblige de diffuser au maximum les rassemblements des deux " nominés "», aguerris à toutes les techniques électoralistes et démagogues. Une fois de plus, Notre Présidente a choisi de répondre et de redonner la parole aux invisibles, oubliés et victimes de la perversion des politiques qui nous dirigent depuis si longtemps...

 Le trajet du retour, tout aussi convivial, fut l'occasion pour chacun, de savourer cette « bouffée d'oxygène » face à l'oppression omniprésente et croissante sur l'électorat FN menée par le système et ses collaborateurs.

 Cet article se termine sans oublier de saluer nos militants du FNJ qui, toujours plus nombreux en Avesnois à rejoindre la Résistance, n'ont cessé d’arpenter notre si beau territoire. Pour la forme et pour illustrer notre action, il conviendra de citer les secteurs visités cette fin de Semaine Nationale : Maubeuge, Berlaimont, Locquignol, Sassegnies , Ruesnes , Sepmeries , Le Quesnoy , Saint Martin et Vendegies .

 

Article rédigé par Jean , militant FNJ Nord-Hainaut ( section Avesnois)

 552897_3790766613660_1411954344_33524645_298268014_n.jpg  564888_3790768813715_1411954344_33524650_832249949_n.jpg

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 14:12

La famille est le premier cercle où les jeunes se forgent involontairement et sur le long terme une opinion politique souvent proche de celle des parents. À terme, les enfants finissent-ils par voter comme leurs parents ou les parents finissent-ils par voter comme leurs enfants ?

"Le ton monte mais on sait où s'arrêter", confie Nicolas à propos des dimanches en famille. Les enfants en bout de table qui écoutent d'une oreille, de l'autre les adultes qui viennent à  parler politique et le volume sonore qui augmente, parfois.  À l'opposé de cette table les rejetons grandissent et finissent par alimenter le débat dominical, apportant souvent la contradiction.

À 27 ans, cet ancien élève en école de commerce se souvient de son "grand-père dont le discours influençait sa famille, qui était plutôt apolitique. Le patriarche était plutôt de droite et critiquait la gauche de Mitterrand sur des clichés, que l'on entend encore aujourd'hui. L'assistanat ou le droit du travail, beaucoup de choses y passaient."
Pour beaucoup, le cocon familial représente un point de départ.  "Ce n'est pas un mythe. Ce type de discussion se fait d'abord en couple, puis avec les grands-parents ou les oncles et tantes, souvent au moment du repas, en écoutant l'actualité ou une émission, décrypte Anne Muxel, spécialiste de la sociologie électorale. "Les gens en parlent beaucoup plus dans ces moments qu'au travail ou entre amis. Et davantage à l'approche d'une échéance électorale."   

"Colonne vertébrale politique"
 
L'orientation politique de l'enfant est donc un apprentissage passif, à condition que les parents abordent la question politique. Pas doctrinale, ni dogmatique, "l'opinion et la culture politique ne s'enseignent pas. "La plupart du temps cela se fait de manière implicite par imprégnations souvent diffuses, que les enfants captent lors de discussions et avec lesquelles ils deviennent des adolescents puis des adultes", précise Anne Muxel.

L'honneur, la parole donnée, la probité, la droiture, autant de valeurs qu'a reçues Arthur. Son père Patrick les retrouve dans un "'idéal gaulliste" qu'il a lui-même hérité de ses parents. "On ne nous a rien imposé, rappelle Arthur qui  aujourd'hui s'engage dans la campagne de Nicolas Sarkozy. "À la maison, c'est vrai que le général de Gaulle était présent. Il y avait des photos, des livres le concernant, qui m'ont aidé à me forger une colonne vertébrale politique". Depuis les parents qui n'avaient jamais adhéré à un parti, ont pris leur carte, sur conseil des enfants.

C'est également par la lecture que Nicolas s'est construit une opinion de "centre gauche" différente de celle de sa famille, mais aussi de son entourage, qui votent à droite. "Jean Baudrillard ou Pierre Bourdieu m'ont amené à m'intéresser à des sujets sociaux et économiques et à prendre des distances avec ce que peut penser le reste de ma famille," qui le qualifie ironiquement de "bobo parisien".
 
"Mon fils m'a convaincu de voter Marine Le Pen

Dimanche 22 avril, nombreux sont les Français qui passeront leur journée à évoquer le sujet incontournable du premier tour de l'élection présidentielle en famille. Pronostics, débat argumentation certains ont déjà eu ces discussions avec leur enfant. Pierre en fait partie. Pour le premier tour cet habitant de Maubeuge ira honorer la procuration de son fils. Il votera Marine Le Pen. Lorsque Pierre a su que son fils voterait Front National, ce sympathisant communiste a d'abord été interloqué.

Mais cela c'était avant qu'il discute avec lui de ses opinions et de ses choix politiques. Lui est allé sur internet et a comparé tous les programmes pour s'informer et nous a convaincus de voter pour elle", raconte Pierre qui a toujours voté à gauche depuis trente ans, voire communiste. Tout comme son père et sa mère avant lui. "Mon fils m'a dit : franchement tu trouves qu'il y a quelque chose qui a changé depuis que tu votes. Ton quotidien s'est amélioré ? Et tes conditions de travail ? rapporte cet ouvrier.  Je me suis dit qu'il avait raison et qu'au moins Marine Le Pen ferait ce qui est dans son programme." Une fois majeur ou en âge de s'intéresser, les enfants participent donc à la discussion et influent parfois sur l'opinion de leurs parents.

 

Source : http://lci.tf1.fr/politique/elections-presidentielles/la-politique-d-abord-une-histoire-de-famille-7165780.html

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 09:15

Les émissions de la campagne officielle radiotélévisée commencent à être diffusées sur les antennes en vue du premier tour de l’élection du Président de la République.

Vous voudrez bien trouver ci-dessous la liste des émissions de la campagne officielle de la candidate Marine LE PEN ainsi que leurs horaires de diffusion sur les sociétés nationales de programme

 

Emissions de petit format (1mn30) :

Jours de diffusion des émissions de petit format :

Mardi 10 avril
Ordre de passage ou rang de l’émission de Marine LE PEN : 2e position

Mercredi 11 avril : 4e position

Vendredi 13 avril : 4e position

Samedi 14 avril : 1re position

Lundi 16 avril : 7e position

Mardi 17 avril : 5e position

Mercredi 18 avril : 5e position

Jeudi 19 avril : 6e position

Vendredi 20 avril : 7e position

 

Horaires de diffusion des émissions de petit format :

France 2 : vers 20 h 40 après le journal de 20 heures ;
France 3 : avant l'édition d'information « Soir 3 » ;
France 4 : vers 20 h 15 ;
France Ô : vers 12 h 15 du lundi au vendredi et vers 12 heures le samedi 14 avril 2012 ;
Sur les stations du réseau Outre-mer 1re : vers 20 heures sur Guadeloupe 1re, vers 19 h 55 sur Martinique 1re, vers 19 h 55 sur Guyane 1re, vers 13 h 20 sur Saint-Pierre-et-Miquelon 1re, vers 13 heures sur Réunion 1re, vers 13 h 05 sur Mayotte 1re, vers 18 h 50 sur Wallis et Futuna 1re, vers 19 h 25 sur Nouvelle-Calédonie 1re, vers 19 h 25 sur Polynésie 1re.

En raison du format particulier de l'antenne de France 24, la série des émissions est répartie comme suit :

Du lundi 9 avril au jeudi 19 avril 2012 :
Du rang 1 au rang 5 : vers 00 h 50 TU (2 h 50, heure de Paris) ;
Du rang 6 au rang 9 : vers 14 h 50 TU (16 h 50, heure de Paris).

Le vendredi 20 avril 2012 :
Du rang 1 au rang 5 : vers 00 h 50 TU (2 h 50, heure de Paris) ;
Du rang 6 au rang 10 : vers 14 h 50 TU (16 h 50, heure de Paris).

Sur les services radiophoniques des stations du réseau Outre-mer 1re : vers 8 h 45 sur Guadeloupe 1re : vers 8 h 10 sur Martinique 1re, vers 8 h 15 sur Guyane 1re, vers 7 h 23 sur Saint-Pierre-et-Miquelon 1re, vers 8 h 35 sur Réunion 1re, vers 7 h 15 sur Mayotte 1re, vers 7 heures sur Wallis et Futuna 1re, vers 8 h 10 sur Nouvelle-Calédonie 1re, vers 6 h 15 sur Polynésie 1re.

France Inter : vers 14 heures.
Radio France Internationale : à 12 h 10 TU (14 h 10, heure de Paris)

 

Emissions de grand format (3mn30) :

Jours de diffusion des émissions de grand format :

Mercredi 11 avril :
Ordre de passage ou rang de l’émission de Marine LE PEN : 3e position

Jeudi 12 avril : 6e position

Vendredi 13 avril : 2e position

Lundi 16 avril : 2e position

Mardi 17 avril : 7e position

Jeudi 19 avril : 2e position

Vendredi 20 avril : 4e position

 

Horaires de diffusion des émissions de grand format :

France 2 : vers 9 h 10 après « Télématin » ;

France 3 : vers 12 heures avant l'édition d'information « 12/13 » ;

France Ô : vers 7 h 40 du lundi au vendredi et vers 7 h 30 le samedi 14 avril 2012 ;

Sur les stations du réseau Outre-mer 1re : vers 13 h 15 sur Guadeloupe 1re, vers 7 h 25 sur Martinique 1re, vers 13 h 25 sur Guyane 1re, vers 20 h 20 sur Saint-Pierre-et-Miquelon 1re, vers 8 heures sur Réunion 1re, vers 20 heures sur Mayotte 1re, vers 19 h 30 sur Wallis et Futuna 1re, vers 7 h 25 sur Nouvelle-Calédonie 1re, vers 12 h 55 sur Polynésie 1re.


En raison du format particulier de l'antenne de France 24, la série des émissions est répartie comme suit :

Du lundi 9 avril au mardi 10 avril 2012 :
Du rang 1 au rang 2 : vers 23 h 40 TU, le jour précédent celui de la diffusion en métropole (1 h 40, heure de Paris) ;
Du rang 3 au rang 4 : vers 2 h 10 TU (4 h 10, heure de Paris) ;
Du rang 5 au rang 6 : vers 3 h 20 TU (5 h 20, heure de Paris).

Du mercredi 11 avril au samedi 14 avril 2012 :
Du rang 1 au rang 3 : vers 23 h 40 TU, le jour précédent celui de la diffusion en métropole (1 h 40, heure de Paris) ;
Du rang 4 au rang 5 : vers 2 h 10 TU (4 h 10, heure de Paris) ;
Du rang 6 au rang 7 : vers 3 h 20 TU (5 h 20, heure de Paris).

Du lundi 16 avril au vendredi 20 avril 2012 :
Du rang 1 au rang 3 : vers 23 h 40 TU, le jour précédent celui de la diffusion en métropole (1 h 40, heure de Paris) ;
Du rang 4 au rang 6 : vers 2 h 10 TU (4 h 10, heure de Paris) ;
Du rang 7 au rang 8 : vers 3 h 20 TU (5 h 20, heure de Paris).

Sur les services radiophoniques des stations du réseau Outre-mer 1re : vers 19 h 45 sur Guadeloupe 1re, vers 19 h 30 sur Martinique 1re, vers 18 h 15 sur Guyane 1re, vers 12 h 45 sur Saint-Pierre-et-Miquelon 1re, vers 13 h 05 sur Réunion 1re, vers 13 h 15 sur Mayotte 1re, vers 12 heures sur Wallis et Futuna 1re, vers 13 heures sur Nouvelle-Calédonie 1re, vers 18 h 05 sur Polynésie 1re.

France Inter : après le Grand Journal de 23 h 15 ;

Radio France Internationale : 17 h 10 TU (19 h 10, heure de Paris).

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans La vie du Front
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 12:06

Le samedi 7 avril, Jean , Allison et moi même avons mené une action sur l' Avesnois .

Le collage s
'est déroulé en opération « coup de poing en douceur » :

Sur un arrêt , 2 personnes au collage , une personne au boîtage pour diffuser l
e programme de Marine Le Pen . Organisation efficace qui nous a permis de toucher bon nombre de communes : Le Favril , Maroilles , Landrecies , Leval , Aulnoye-Aymerie , Noyelles Sur Sambre , Le Quesne- Au-Leu , Bavay , Saint Waast La Vallée , Wargnie Le Petit , Le Quesnoy , Louvignies-Quesnoy , Englefontaine .

Munis des affiches des jeunes avec marine " LA RÉSISTANCE C
EST NOUS ! ", reprise du célèbre tableau de Delacroix , concept accrocheur qui représente la jeunesse rebelle et patriote , la nouvelle résistance, nous avons recouvert un grand nombre d'affiches communistes sans oublier de décorer la permanence du Front de gauche , sans dégradation aucune mais avec la démonstration de toute notre sympathie !

De même pour la permanence des militants PS avec
qui ils collaborent sans gêne.

Succès garanti pour la fête des cloches !
 
Samuel Lenclud ,
militant FNJ Nord-Hainaut .

(
Ce matin la permanence PS a toujours sa décoration et la permanence Front de Gauche à découvert sa petite surprise à l'ouverture).


M4.jpg  permanence-front-de-gauche.jpg Permanence Front de gauche

 

permanence-PS.jpg Permanence PS

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 09:48

C’est dans un petit café tel qu’on les trouve encore dans nos villages que se sont réunis plus d’une quinzaine de militants de la 18e circonscription du Nord-Hainaut, celle du Cambrésis, particulièrement active.

 

Guy CANNIE, Secrétaire départemental, étant parti à Lyon pour une formation d’élus, c’est en présence  de Claudine CANNIE, responsable du militantisme du FN Nord-Hainaut que s’est tenue cette réunion et de Gilles DUPLOUY, responsable de la dite circonscription.

 

A l’ordre du jour : le tractage du programme de 16 pages de Marine en en rappelant les grandes lignes, le point sur toutes les communes ayant été tractées et/ou collées, les instructions sur le panneau No2, la distribution du document de la Préfecture recensant tous les panneaux électoraux, le rappel du meeting d’Hénin-Beaumont du 15 avril, la répartition à chacun des différents tracts et affiches, dont l’affiche officielle, la distribution de carnets d’adhésion, l’appel pour recenser les volontaires se proposant d’être assesseur ou délégué pour la Présidentielle, etc…

 

Comme on peut le voir sur la photo, l’ambiance était au beau fixe et, suivant l’expression consacrée, « grâce à des militants remontés à bloc ».

 

La réunion se termina, bien entendu, avec le verre de l’amitié.

 

reunion-Honnecourt-8-avril-2012-2534.JPG

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 09:41

Nicolas REYNES, responsable du Front National de la jeunesse du Nord/Pas-de-Calais, est Interrogé par le journaliste Arnaud TOUSCH.

Voir ici : http://youtu.be/lKWbNJPRhgk

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 13:19


Le vendredi 23 mars, Jean et moi même avons ciblé les petites villes, les villages et axes de campagnes fréquentés.

Notre action a commencé à Landrecies, centre principal de la résistance dans la région d'Avesnes sous le second conflit.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers  Maroilles, rendu célèbre pour son fromage par le film de Dany Boon ! Commune touristique et centre animé en font son intérêt !

Pour contrer nos adversaires, toutes les possibilités conventionnelles doivent être utilisées.

Pour cette fois nous avons utilisé une remorque pour y placer une petite échelle et un balai télescopique.

Nous avons pu coller des affiches en hauteur sur des poteaux, la symbolique de notre flamme y trouve une place de choix !

Méthode efficace en campagne et difficile à contrer pour nos adversaires, ce qui fait leur furie et notre satisfaction ;)

Noyelles-Sur-Sambre, Leval, villages libérés du prosélytisme communiste !

 Notre parcours s'est poursuivi sur Aulnoye-Aymeries, centre, périphérie, lieux fréquentés et les abords de l'importante usine de construction de tubes en métal : Vallourec.
Un collage conséquent pour une ville où loge une permanence communiste à l'activité importante.

Notre action nous a valu une agression verbale par un opposant au service de M. Mélenchon.

La mission accomplie nous n'avons pas oublié de tracter à la permanence des militants du Front de Gauche qui, sans doute, apprécieront notre souhait de les informer .

La résistance, c'est nous !

Samuel Lenclud, militant FNJ Nord Hainaut.

 

1  3

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/