Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 09:53

 

C'est un réel engouement pour nos idées qui se confirme de jour en jour. Les personnes rencontrées du Nord au sud de la 16ème circonscription, d' Est en Ouest me confirment leur souhait de s'exprimer dans les urnes de façon ferme. En précisant qu'ils ne veulent pas "sacrifier" leurs espoirs sur l'autel d'un vote pour le système en place. De ce système, des élus actuels, ils n'attendent plus rien!


Le rire, la bonne humeur prend le pas sur la morosité ambiante, mon passage leur donne une bouffée d'oxygène...De façon pragmatique aussi, c'est avec une conscience toute particulière du travail à accomplir pour tous nos concitoyens qui se sentent abandonnés et trahis, que je mesure la grande importance de cette élection. Je remercie tous mes soutiens pour la confiance qu'ils m'accorderont dans les urnes dès ce 10 juin!
 
Marie Bocquet 

 

 

Reportage en images :

 

Dans une rue à Auberchicourt  Dans une rue d'Auberchicourt

 

marché d'Auberchicourt  Sur le marché d'Auberchicourt

 

marché de Waziers en toute décontraction  Sur le marché de Waziers en toute décontraction

 

petit détour par Marchiennes pour vérifier l'état de nos  Petit détour par Marchiennes pour vérifier nos panneaux

 

sur le marché de Sin le Noble  Sur le marché de Sin-le-Noble

 

tout sourire au marché d'Auberchicourt  Tout sourire au marché d'Auberchicourt

 

tractage enthousiaste...  Tractage enthousiaste

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 09:41

 

Nathalie BETEGNIES, son suppléant Michaël LANOY et un groupe de militants en campagne à Anzin et Saint Amand.

(Lu dans la Voix du Nord).

 

 

Nathalie betegnies

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 09:59

 

A noter : Catherine ROUVIER tiendra une réunion publique à la Salle Henri Noë d’Hélesmes, 4 rue Salengro, mercredi à 20h30.

 

Catherine ROUVIER

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 12:49

Chaque jour sur le terrain confirme les attentes du peuple français, et la confiance qu'ils accordent de plus en plus librement au Front National. Le tractage ce vendredi sur le marché d'Aniche, en compagnie de mon suppléant et de ma directrice de campagne, s'est déroulé comme à l'accoutumée, de façon décontractée et joyeuse. Les gens me félicitent sur mon pasage et apprécient ma présence sur leur commune. Ils sont heureux de venir me parler ou m'embrasser. La photo prise à mes côtés les ravit, et cela en toute décontraction.


Les encouragements sont abondants tant du côté des vendeurs que des clients rencontrés.
Nous avons à nouveau croisé le candidat Entem qui essayait de faire oublier le "scandale" de la "la courée douce", dont beaucoup de personnes nous ont parlé. Apparemment, il ne semble pas que le public ait été convaincu après son passage.....
 
Marie Bocquet

  

 

marché Aniche vendredi 01 juin  petite tournée des panneaux sur Aniche

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 16:36

Région > Valenciennes et ses environs

Guy Cannie, Rassemblement Bleu Marine

Publié le 01/06/2012 à 03h03 - Mis à jour le 01/06/2012 à 06:

(« La Voix du Nord se réservera le cas échéant, en fonction de nos besoins de parution  la possibilité de n'en plus publier que des extraits, en en préservant bien sur la substantifique moelle et les points forts. »)

 

Les 3 questions posées étaient les suivantes :

1)  le poste de député pour vous, mandat local, mandat national ? Quelle priorité ?

Réponse : Le mandat de député est un mandat local et un mandat national. De fait, le parlementaire représente à la fois sa circonscription et la Nation. C’est un mandat mixte. Le député reste un élu de proximité, directement en contact avec les citoyens, les entreprises et les associations du territoire.

Le député est ainsi actif sur tous les grands dossiers de la circonscription. Il travaille, et tous les électeurs le savent, pour sa circonscription en utilisant son mandat national. C’est en quelque sorte le premier lobbyiste de la circonscription, chargé de lui ramener des subventions et des investissements. C’est un VRP politique.

De plus, il est important qu’il reste au contact du terrain car sinon, et la vie politique française en témoigne cruellement, le fossé se creuse entre le pays réel et le pays légal.

S’agissant du national proprement dit, le député n’est pas soumis à un mandat impératif, ce qui signifie qu’il vote librement à l’Assemblée Nationale. La question est importante car la discipline de vote qui règne actuellement dans tous les partis fabrique à la chaîne des députés « godillots » qui votent selon les instructions reçues. Le résultat, ce sont des centaines de députés qui votent souvent des textes qu’ils savent mauvais, qui heurtent mêmes leurs convictions.

Un député doit bien sûr exprimer les convictions de son parti mais il faut être honnête et ne pas présenter aux électeurs un programme complètement différent de ce qui sera réalisé par la suite. Certains le font de manière ostentatoire, ils se moquent des électeurs.

 

2)  Quels sont les trois dossiers prioritaires pour vous sur la circonscription ?

 Réponse :

a) Le Stade du Hainaut.

Le Stade du Hainaut est un stade multifonction de 25 172 places, contre 16 547 pour l'ancien Stade Nungesser, devenu trop petit et dont la démolition s’est achevée fin février 2012.  Le nouveau stade est situé dans le quartier Nungesser, à l'est de Valenciennes et accueille le Valenciennes Football Club. La capacité du stade peut être étendue à environ 35 000 places pour les concerts et autres représentations artistiques. Plus de 70 millions d’euros d’argent public investi.

Le problème dans cette opération est le conflit d’intérêts, puisque Francis Decourrière, ancien président du Valenciennes FC (et toujours membre de son Conseil d’Administration), est le père de Valérie Létard, Présidente de la Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole.

Ce conflit d’intérêts, même s’il n’a pas donné lieu, à notre connaissance, à des malversations, est révélateur de la concentration des pouvoirs dans le Valenciennois. Les mêmes familles se partagent l’ensemble des leviers de décision. Ce n’est pas sain et cela aboutira fatalement à ce que le Valenciennois suive la même voie que le Bassin Minier avec la Mafia rose, selon  les termes du livre de Dalongeville.

b) L’automobile.

L’automobile est le moteur de l’emploi à Valenciennes. Or, la désindustrialisation et surtout la politique de délocalisation menacent de sinistrer notre bassin d’emploi.

On sait que PSA est en train de s’aligner sur la politique mondialiste de Renault, ce qui signifie une politique absurde : on construit de plus en plus loin pour des consommateurs qui restent avant tout français et européens. C’est en quelque sorte le règne du circuit long, absurdité économique et écologique.

Heureusement, Toyota montre un exemple plus vertueux et prouve qu’investir dans le Valenciennois est rentable. Il y a tout : le marché national et européen, les infrastructures de transports, le réseau de PME indispensables à la construction automobile, l’énergie. C’est typiquement un exemple réussi de circuit court, vertueux sur le plan économique, écologique et social.

Ce qu’il manque en fait, c’est désormais un protectionnisme intelligent au service du maintien de l’emploi et de la réindustrialisation. Le mondialisme qui règne actuellement, c’est le pendant de l’angélisme en matière de sécurité : les mêmes qui refusent de reconnaître les ravages de l’insécurité refusent de voir les ravages de la mondialisation.

Deux points du programme à ne pas oublier :

-          Le fonds d’investissement de 12 milliards d’euros en faveur des PME créatrices d’emplois, fonds abondé par les entreprises du CAC 40, sans que ce soit un impôt mais plutôt un investissement obligatoire (semblable au business angel chez les anglo-saxons mais obligatoire).

-          La contribution de 3 % sur les produits importés pour augmenter les revenus des salaires inférieurs à 1 500 euros.

 

c)       Contournement Nord

Ce contournement va coûter 115 millions d’euros pour seulement 5 km. Les écologistes (Janine Petit notamment) ont d’ailleurs prévu de combattre ce projet. Il convient de vérifier si le coût de ces travaux n’est pas suspect.

 

3)  Le Valenciennois a des projets d’envergure qui le tirent ? Comment éviter la fracture avec la partie de la population la plus en difficulté ?

Réponse : Nous pensons au transfert d’Auchan de Valenciennes à Marly, avec pour corollaire un agrandissement de cet hypermarché. La chambre du commerce et de l'industrie Grand Hainaut a déjà précisé que ce « mastodonte commercial », selon ses termes, va fortement affaiblir les commerces du Centre-ville. Elle remarque également que le format hypermarché est surreprésenté dans le Valenciennois

De fait, c’est toute la revitalisation du centre-ville de Valenciennes qui est remise en cause.

Là encore, c’est aussi révélateur du favoritisme qui règne en matière commerciale : on privilégie les puissants contre les petits. Nous serons vigilants sur ce dossier, car il y a anguille sous roche : il est rare qu’un projet de cette ampleur se fasse sans un avis favorable de la Chambre de Commerce et d’Industrie.

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 15:44

La Voix du Nord - Région > Avesnes et ses environs

Anne-Sophie Lévêque, le pari de la jeunesse pour le Front National

Publié le 01/06/2012 à 03h01 - Mis à jour le 01/06/2012 à 15:22

 

 La candidate aux législatives dans la 12e circonscription du Nord prospectait mercredi en terrain conquis, accompagnée de son suppléant Pascal Bultez. Sous le ciel azur de Fontaine-au-Bois, la candidate surfe, mercredi, sur la vague « bleu marine » du mouvement frontiste.

 

Anne-Sophie Lévêque, 23 ans, étudiante en master I de droit privé à Lille, sillonne un territoire acquis à sa cause : Marine Le Pen y a recueilli 34,7  % des votes au premier tour du scrutin présidentiel. L'accueil se révèle effectivement chaleureux : « Ici, c'est bon, on vote pour vous  », claironne un premier habitant derrière son portail, avant d'ameuter toute sa maisonnée pour présenter la jeune femme. « C'est cinq ans de pagaille qui nous attendent », maugrée le chef de famille. La militante rebondit immédiatement : « Le PS comme l'UMP font allégeance à l'Europe. Nous sommes le vrai parti d'opposition », sourit-elle, angélique et déterminée. La campagne est bien lancée.

 

Après répartition des secteurs avec son suppléant, Anne-Sophie Lévêque se voit conviée à partager des rafraîchissements. « Il faut que ça change. Le coût de la vie a trop augmenté », regrette, à l'intérieur, un retraité des PTT, qui peste contre sa maigre pension : «  Pour quelqu'un qui a travaillé de nuit, je ne me sens pas récompensé. » L'étudiante acquiesce : « Ma mère est infirmière en médecine du travail et me dit qu'à 25 ans, il y a des gens qui sont déjà cassés. Je suis favorable à une prime spéciale pour les métiers difficiles.

 » Enjouée par sa tournée électorale, l'habitante d'Hénin-Beaumont, qui envisage de s'installer dans l'Avesnois, constate « une évolution, les terres rurales font désormais confiance au vote FN ».

 

S'engageant dans une courée, visiblement précédée de son suppléant, elle est reconnue par des personnes âgées. Tracts entre les mains, l'assemblée s'exclame : « C'est vous sur la photo ! Vous êtes plus jolie en vrai. Et vous avez les dents du bonheur c'est très beau, il faut sourire sur l'affiche. » Le temps d'une cigarette et d'une bonne résolution - « Si je suis au deuxième tour, j'arrête de fumer » -

 

Anne-Sophie Lévêque retrouve son suppléant. Pascal Bultez a rencontré par hasard d'anciens voisins. Lorsqu'ils évoquent l'embauche en berne dans la région, la candidate propose « des apprentissages professionnels à partir de 14 ans et la mise en place d'une filière d'excellence pour le bois, qui est une ressource de l'Avesnois ». La discussion s'enflamme autour de l'immigration. Si Anne-Sophie Lévêque tempère le débat en prônant «  l'assimilation », tout le monde s'accorde à condamner les drapeaux étrangers agités place de la Bastille : « On veut voir des étendards bleu blanc rouge. On est en France quand même. »  • 

C. M.

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 10:13

Encore ce matin, tractage sur le marché de Somain, où l'accueil a été globalement chaleureux (Photos d'ambiance prises avec des commerçants). Certains voteront aussi pour nous sur Denain, St Amand, Douai. Je leur ai donc parlé de Catherine ROUVIER, Nathalie BETEGNIES, Chantal BOJANEK, candidates dans ces circonscriptions.
J'en ai profité pour dire, à chaque fois, que nous avions d’excellents candidats pour le Rassemblement Bleu Marine partout et que chaque voix comptait.

Qu'il y ait des femmes candidates leur plaît beaucoup !
Pour information, nous y avons croisé MM. Candelier et Entem, dont on ne peut pas dire qu'ils étaient hyper décontractés de nous voir, mon suppléant Victor GUERIN et moi, aussi présents et souriants ! 

 

Marie BOCQUET

Marché Somain3 31Mai12  Tractage marché de Somain 31 MAI 2012

 

 

Tractage marché Somain2 31052012  tractage marché Somain4 310512

 

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 15:32

Nathalie BETEGNIES, accompagnée de son suppléant Michaël LANOY et de militants, a arpenté les rues de sa circonscription, le journal de campagne à la main. Accueil particulièrement sympathique de la part des personnes rencontrées, certaines les invitant même à entrer se rafraîchir. L’occasion également de pouvoir développer le programme du Rassemblement Bleu Marine et de pousser à la mobilisation pour le scrutin du 10 juin.

 

fn20 076  fn20 066

 

fn20 072  fn20 068

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 14:36

Ci-dessous, un article dans la voix du Nord de Cambrai.

 

 

 

 

Voix Du Nord Samuel

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 15:55

Observateur du Valenciennois

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans militantisme

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/