Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 10:14

Aujourd’hui 8 mars, nous célébrons la journée internationale de la femme. Je ne suis pas du genre à mettre en avant les idées prétendument avant-gardistes des féministes, au contraire, je préfère les dénoncer pour mieux les combattre.

Que veut donc bien dire cette journée particulière pour les femmes ? Qu'elles sont encore opprimées par la domination masculine, tant dans le domaine professionnel, salarial, familial, religieux...? Qu'elles ne sont pas reconnues à leur juste valeur ? Qu'elles souffrent toujours de discrimination ?

Pourtant, dans nos sociétés occidentales, les gouvernants ont fini par écouter les revendications des associations féministes. De plus en plus de femmes accèdent à de hautes fonctions dans leur métier (chef d'entreprise), dans les instances dirigeantes d'un pays (Premier ministre, Chef d'Etat), officier dans l'armée...Ce que l'on peut dénoncer, c'est le droit de vote tardif des femmes françaises (21 avril 1944). On ne peut évidemment qu'approuver cette reconnaissance de la femme, mais jusqu'où doit aller la libéralisation de celle-ci ?

Car la libéralisation poussée à l'extrême a créé le pire aussi ! La femme est devenue un objet. Une femme est libre de faire ce qu'elle veut de son corps. Le fameux slogan soixante-huitard issu de la révolution sexuelle est systématiquement repris par ses héritiers : "jouir sans entraves". Cette liberté sans limites a poussé les féministes à exiger la contraception, qui aboutira quelques années plus tard à la légalisation de l'IVG. La révolution sexuelle née de Mai 68 a accéléré le recul de notre civilisation, et a enfoncé la société française dans le libertinage le plus débridé !

N'oublions pas non plus le mariage homosexuel, revendication de ces révolutionnaires de pacotille ! Les femmes auront-elles la possibilité de se marier entre elles, d'adopter des enfants, de bénéficier de la procréation médicalement assistée, et même de louer leur ventre avec la gestation pour autrui ? La femme n'est plus reconnue pour ce qu'elle est en tant que personne, mais comme un instrument risquant l’accélération de la décadence morale de notre pays ! Sans compter la précocité des jeunes adolescentes dans leur révolution sexuelle, avec l'infâme pilule du lendemain...et des centres d'IVG débordés !

Quant aux Femen, ces jeunes féministes aux seins nus, qui se permettent de profaner les lieux de culte catholiques (récemment à Notre-Dame de Paris), qu'attendent-elles pour déverser leur torrent de haine dans des mosquées et dénoncer l'islamisme qui impose le voile aux femmes dans les pays musulmans ?

Alors journée de la femme, oui ! Mais pas celle imposée par les révolutionnaires et les progressistes !

Pourquoi n'accorde-t-on pas plus de reconnaissance à ces femmes qui ont choisi d'élever leurs enfants à la maison ou qui travaillent, dans le respect des traditions et des valeurs morales ? Ce sont elles l'avenir de notre société et de notre pays !

Alexandre, militant FN de la 21ème circonscription du Nord

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy CANNIE - dans Politique

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/