Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 15:40

 

François Hollande arrive au terme de son mandat de Chef de l'Etat. Nous savons tous que 2016 lui servira à préparer sa campagne électorale en vue des présidentielles de l'année suivante.

 

Il a décidé de mettre en place un plan "d'urgence économique et sociale" face à une augmentation vertigineuse du chômage. En 5 ans, François Hollande aura fait plus de 800.000 chômeurs supplémentaires, soit autant que Nicolas Sarkozy durant le quinquennat précédent. Ce plan a pour objectif de former 500.000 chômeurs pour un coût total d'un milliard d'euros, dont la moitié prise en charge par l'Etat (le financement restant revient aux organismes de formation). Les contribuables devront encore mettre la main à la poche, comme ils l'ont déjà fait pour les contrats aidés dont nous savons tous qu'ils ne servent à rien si ce n'est à faire baisser virtuellement et temporairement le nombre de chômeurs...Des aides à l'embauche seraient également prévues pour les PME. Ces nouvelles mesures prouvent que le CICE (Crédit d'Impôt), tant vanté par Ayrault-Valls-Macron, aura été un gouffre financier avec pour résultats l'explosion du chômage et le gaspillage de plusieurs dizaines de milliards d'euros (le CICE coûte 20 milliards d'euros à l'Etat chaque année depuis le 1er janvier 2013 !!! ).

 

Quel crédit peut-on accorder à un plan de formation quand la croissance est moribonde, l'économie française en récession permanente, que les carnets de commande sont vides ? Il n'y a plus de travail en France. Les chômeurs, qui se verront proposer une formation, finiront par se retrouver au point de départ : case Pôle Emploi !

 

Le retour du plein emploi suppose un changement radical de politiques économiques et sociales. Cela signifie qu'il faut une protection intelligente aux frontières pour lutter contre la concurrence déloyale des pays à très bas coût de main-d’œuvre et les délocalisations qui en sont la conséquence, la défense des petits commerces face à la grande distribution, une administration exclusivement dédiée aux TPE/ PME pour simplifier la bureaucratie, le rétablissement de l'apprentissage dès 14 ans,  mise en place de l’équivalent français du « small business act » accordant aux PME/PMI françaises une priorité d’accès aux marchés publics locaux et nationaux, la remise en cause de l'euro en tant que monnaie unique, l'instauration de la priorité nationale à l'embauche, l'arrêt de l'immigration car elle est utilisée par le patronat pour mettre en concurrence déloyale les travailleurs français et les travailleurs étrangers payés au rabais.

 

Seule Marine LE PEN incarne le redressement économique de la Nation. Face à l'ultra-libéralisme destructeur, au chômage de masse, il est temps de penser "National", "Protectionnisme", "Patriotisme économique". Il est temps de redonner de l'espoir aux Français. Il est temps de rendre l'envie de créer, d'innover, d'entreprendre.

 

Ce projet ambitieux se prépare maintenant pour faire connaître les propositions de bon sens de la Présidente du FN.

 

A.R

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy CANNIE

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/