Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 15:20

Communiqué de presse de

Nicolas Bay
Secrétaire général du FN, député français au Parlement européen

et de David Rachline
Maire de Fréjus, sénateur du Var


 

L’annonce ce jour dans le Monde, d’une éventuelle mise en cause de Marine Le Pen, Nicolas Bay et David Rachline dans le cadre de l’enquête visant l’association Jeanne et la société Riwal, est une méthode qui viole les règles les plus élémentaires de la justice, des droits de la défense et du simple bon sens. À l’évidence, cette technique de « fuites judiciaires » constitue une opération de déstabilisation du Front National et de ses dirigeants.

 

Les faits sont d’une clarté et d’une transparence totale : dans le cadre de la campagne des élections législatives (et non au cours de la campagne présidentielle), la société Riwal était chargée de la conception et de l’impression de différents documents de campagne et sites internet fournis aux 577 candidats présentés par le Front National. Dans ce cadre, Nicolas Bay et David Rachline étaient spécifiquement chargés du contenu de ces documents et sites (rédaction des textes, contrôles, corrections, etc.).

 

Il s’agissait d’un travail essentiel pendant la brève durée de la campagne (moins de deux mois). Afin de se prémunir contre la possible accusation contre le Front National de mettre gracieusement des personnes à la disposition de la société Riwal, il a été demandé à cette société de salarier Nicolas Bay et David Rachline pendant cette courte période, conformément au travail qu’ils ont réellement effectué et dont ils pourront aisément et irréfutablement apporter les preuves. On reprocherait donc aujourd’hui au Front National un excès de prudence et de rigueur, portant de surcroît sur des sommes très modiques.

 

Cette affaire démontre l’utilisation de la justice à des fins de combat politico-médiatique contre le Front National. Tout laisse en effet penser que cette incrimination sans aucune base légale ni factuelle n’a pour seul objectif que d’associer à l’enquête en cours, le nom de Marine Le Pen, ès-qualité de présidente du Front National.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy CANNIE

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/