Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 09:45

Communiqué de presse de Nicolas Bay Secrétaire général du Front National Député français au Parlement européen

 

1er tour des élections départementales : le Front national confirme son rang de 1er parti de France ainsi que son ancrage territorial

 

Avant même le dimanche 22 mars, le Front National avait obtenu une première victoire en assurant la présence de 7648 candidats titulaires et suppléants dans 1912 cantons soit une couverture de 93% des cantons et de plus de 96% de la population française (outre-mer inclus). Cette présence massive a été supérieure à celle de toutes les autres formations politiques.

 

À l’issue du 1er tour de scrutin, selon les chiffres officiels du Ministère de l’Intérieur, le Front National obtient 25,2% des suffrages sur l’ensemble du territoire national (et près de 26% dans les cantons dans lesquels il était présent). Il gagne 4 cantons dès le 1er tour (Vic-sur-Aisne, Eurville-Bienville, Le Pontet et Fréjus) et ses candidats se qualifient dans 1114 cantons, soit les 3/5e des cantons dans lesquels un 2nd tour aura lieu dimanche prochain. Dans 284 cantons, le FN affrontera la gauche dans le cadre d’un duel. Dans 532 cantons, les candidats FN seront face à des candidats UMP-UDI. Enfin, le FN est présent dans 298 triangulaires et 1 quadrangulaire.

 

Alors qu’il ne disposait que d’un seul conseiller général sortant sur plus de 4000, le Front National est parvenu à confirmer et même à amplifier ses résultats déjà historiquement hauts des européennes de mai 2014. Dans 43 départements sur 96, le FN arrive en tête. Près de 1200 élus municipaux figuraient parmi ses candidats, confirmant ainsi la construction très rapide de son maillage territorial.

 

Tandis que le Premier ministre s’est comporté comme le directeur de campagne du PS, s’attaquant avec outrance et fébrilité au Front national, le Parti socialiste subit un échec cinglant en étant écarté du 2nd tour dans plus de 500 cantons malgré ses positions acquises et le clientélisme qui caractérise souvent sa gestion des collectivités locales.

 

La coalition UMP-UDI-Modem, disposant également de positions acquises souvent anciennes avec notamment 40 conseils généraux qu’ils dirigeaient sur 99, obtient un résultat en recul par rapport aux élections européennes et ne parvient à supplanter légèrement le FN en nombre de voix qu’en additionnant les résultats de ces trois partis.

 

Plus que jamais, se dessine une recomposition politique opposant le Front National / Rassemblement Bleu Marine au système UMPS. En effet, sitôt les résultats connus, les dirigeants du Modem, de l’UDI et de l’UMP (notamment sa vice-présidente Mme Kosciusko-Morizet) se sont comportés en supplétifs du PS invitant leurs électeurs à porter leurs suffrages sur les candidats socialistes face au FN dimanche prochain.

 

Pour le 2nd tour, le Front National invite les Français à se détourner des représentants du système UMPS et à se rassembler derrière ses candidats qui seront en situation de gagner dans de nombreux cantons. Là où il n’a pas pu se maintenir, il ne donne aucune consigne de vote et respecte la liberté des électeurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy CANNIE

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/