Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 09:32
Bonne année, la France.

Trente mois depuis son élection par défaut et par rejet du désinvolte Nicolas SARKOZY, le bilan de François HOLLANDE parle de lui-même : un demi-million de chômeurs en plus, une fermeture d’usine tous les trois jours, une dette qui a atteint les 2000 milliards d’euros, une immigration légale et illégale qui explose, une insécurité grandissante, une justice fondée sur l’idéologie, une destruction de la famille avec des mesures de société dont le pseudo-mariage des invertis, la mise en place d’un formatage des cerveaux des enfants, une armée sacrifiée, enfin une politique étrangère qui va à l’encontre des intérêts de la France : HOLLANDE n’a vraiment ni la carrure, ni la culture nécessaires pour diriger notre pays.

 

Certains aimeraient le retour de Nicolas SARKOZY : ce n’est pas souhaitable. Ce retour raté semble n’avoir été l’objet que d’une brève excitation médiatique. Nicolas SARKOZY n’aurait-il comme motivations que transformer en affaires politiques les affaires judiciaires personnelles qui l’accablent encore :

 

- Comptes de campagne 2012 - Bygmalion - Affaire des « écoutes » (mise en examen pour « corruption active » et « trafic d’influence » - Sondages de l’Elysée - Karachi - Libye - Arbitrage TAPIE-LAGARDE

 

Nicolas SARKOZY voudrait revenir davantage par esprit de revanche que pour porter un projet pour la France.

 

Nonobstant ses affaires judiciaires, Nicolas SARKOZY à la tête de l’Etat présente un bilan plus que négatif. Nicolas SARKOZY c’est :

 

- Une immigration massive plus forte que sous Lionel JOSPIN : 200 000 personnes par an en moyenne

 

- Une politique de sécurité et de justice profondément laxiste : adoption de la loi Dati en 2009 instituant la fin de l’emprisonnement pour les peines inférieures à deux ans de réclusion (et dont la loi TAUBIRA n’est finalement qu’une extension) ; suppression de 12 500 postes de policiers et de gendarmes en cinq ans

 

- La vassalisation diplomatique et militaire de la France à Washington : réintégration du commandement intégré de l’OTAN ; catastrophe stratégique de l’opération militaire en Libye en 2011 (s’est traduite par la prise de pouvoir des islamistes et l’instauration de la Charia)

 

- L’explosion de la dette et des déficits : 600 milliards d’euros de dette supplémentaire en un mandat (passée de 68 à 88% du PIB !) ; intégration de la France dans la spirale infernale du MES (Mécanisme Européen de Stabilité) et ses 70 milliards d’euros de plans de renflouement cumulés pour sauver l’euro

 

- L’augmentation des taxes et impôts : plus de 40 taxes créées pendant le mandat ; un taux de prélèvements obligatoires passé de 42,5 à 45% du PIB entre 2010 et 2012 ; le gel du barème de l’impôt sur le revenu en 2011 (poursuivi ensuite par François HOLLANDE en 2012 et 2013)

 

- La fin de la souveraineté budgétaire de la France, transférée à Bruxelles après la signature du TSCG (ratifié par François HOLLANDE)

 

- L’explosion du chômage : au sens du BIT, celui-ci est passé en 2007 et 2012 de 7,5% à 10% de la population active

 

La seule solution pour que notre Nation sorte de la situation désastreuse dans laquelle elle se trouve, passe par la prise du pouvoir par le Front National et l’élection de Marine LE PEN lors du prochain scrutin présidentiel en 2017.

 

2014 fut l’année du Front National qui, lors des élections européennes a fait de notre formation le 1er parti de France. En élisant 12 maires FN, plus de 1 500 conseillers municipaux, 24 députés français au Parlement Européen et 2 sénateurs, le Front National est devenu une force politique avec laquelle il faudra désormais compter.

 

Les Françaises et les Français ont prouvé leur attachement à leur patrie. Qui est responsable de la situation catastrophique dans laquelle s’enlise notre pays ? Le PS et l’UMP qui, au pouvoir depuis trente ans, sont les grands connétables de la décadence de notre pays.

 

Les cadres et les militants du FN ont réussi une forte implantation locale de notre mouvement. Ils ont montré la voie du renouveau. Cela se vérifiera encore lors des élections départementales des 22 et 29 mars 2015, où nous obtiendrons de nombreux élus, ainsi que lors des élections régionales qui permettront au Front National de diriger plusieurs régions.

 

En politique, il ne faut jamais désespérer. Au cours de son histoire, la France a prouvé que dans les situations les plus difficiles, elle était capable de se surpasser.

 

Je présente à tous nos compatriotes mes vœux de santé, de bonheur, de prospérité. Je suis convaincu que le Front National est le seul parti de France capable d’écouter les préoccupations quotidiennes des Français, afin de mieux les défendre et de leur apporter les seules bonnes solutions

.

Je souhaite à mon pays la France, de redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : un grand pays.

 

 

Guy CANNIE, Secrétaire départemental FN Nord-Hainaut, Conseiller régional Nord/PdC

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy CANNIE

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/