Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 15:13

 

Face à l'islamisme radical, la crédibilité et la fermeté plutôt que la surenchère verbale

 

Face aux terribles événements que notre pays vient de traverser, après l'émotion qui a étreint tous ceux qui se sentent et se savent Français au plus profond de lui-même, doit désormais venir le temps de l'analyse lucide et des réponses courageuses. L' « unité nationale » ne doit pas être utilisée par ceux qui portent une responsabilité réelle, lourde, dans la situation de notre pays, pour s'exonérer de leurs fautes. L'unité nationale c'est avant tout celle du peuple français, derrière notre drapeau, pas derrière les politiciens qui l'ont laissé tomber à terre et ont permis qu'il soit piétiné, et pas seulement symboliquement. C'est ainsi de manière lamentable que certains ont essayé à cette occasion de marginaliser les patriotes, quand ils n'ont pas carrément vu en nous des fauteurs de guerre !

 

Las, bien au contraire, nous sommes de ceux qui avons toujours averti de la situation explosive que les politiciens UMPS ont engendrée, favorisée, laissée perdurer. Nous sommes de ceux qui avons dit, écrit, crié même, et surtout répété, que le multiculturalisme ne pouvait déboucher – toutes les expériences historiques le démontrent – que sur la violence. Et nous sommes de ceux qui avons tout fait pour éviter cet engrenage dramatique. En laissant s'étioler la communauté nationale au service d'une juxtaposition de communautés diverses, souvent antagonistes, les irresponsables politiques qui nous gouvernent ont fabriqué cette France affaiblie de janvier 2015.

 

Sur l’immigration et le communautarisme, le FN a l’antériorité et la légitimité

Le Front National parle aujourd’hui avec force et clarté, car il est le mouvement qui, seul, peut revendiquer la légitimité pour le faire. Une légitimité tout d'abord liée à l'antériorité que chacun peut, ou devrait en tout cas, lui reconnaître dans la dénonciation de la suite logique, et donc malheureusement prévisible, d’événements auxquels notre pays est confronté. Très tôt, l'intuition de Jean-Marie Le Pen et de ses premiers compagnons a fait du FN un phare dans la vie politique française, éclairant au milieu de la nuit quand déjà les ancêtres de l'UMPS étaient en train de diriger le bateau France tout droit vers les récifs ! Une France dont le FN a très vite compris qu'elle était attaquée par le haut et par le bas, voyant l'identité du peuple contestée et menacée par les communautarismes se développant peu à peu, conséquence de l'immigration massive, et la souveraineté de la nation mise à mal par le projet euro-mondialiste. La légitimité du FN pour porter aujourd'hui les solutions, c'est aussi qu'il n'a pas, lui, de responsabilités dans le chaos actuel.

 

On ne peut pas en dire autant des autres, de TOUS les autres, qui pourtant n'hésitent pas depuis 10 jours à se poser en recours. On est malheureusement dans un parfait exercice de pompier pyromane... A travers l'immigration massive et incontrôlée, et l'absence de toute politique de fierté nationale favorisant l'assimilation, ils ont laissé s'installer le communautarisme au sein duquel l'islamisme a trouvé un terrain fertile pour s'épanouir, avec la complicité passive, et parfois active, d'élus plus friands de clientélisme électoral que d'intérêt général.

 

Sarkozy et Hollande, responsables et coupables du développement de l’islamisme radical en France

De l'instauration du regroupement familial, par la « droite », marquant le passage d'une immigration de travail temporaire à une immigration d'installation durable, à la création de l'Aide Médicale d’État par la « gauche », pour les clandestins, incroyable appel d'air pour l'immigration illégale à vocation sanitaire, les exemples des trahisons de nos gouvernants ne manquent pas. Plus près de nous encore, il y aurait tant à dire sur un Nicolas Sarkozy prétendant aujourd'hui revenir faire don de sa personne à une France qui ne lui en demandait pas tant. Le Nicolas Sarkozy qui a permis l'entrée d'un million de nouveaux immigrés sur notre sol en un quinquennat (sans parler des clandestins), la naturalisation de centaines de milliers d’étrangers, qui a mis fin à l'expulsion des criminels étrangers, qui a réduit les effectifs des forces de l'ordre de 13 000 policiers et gendarmes, qui a fait des islamistes de l'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF, liée aux Frères Musulmans et classée organisation terroriste par les Emirats Arabes Unis) un partenaire de l’État, qui a noué des relations privilégiées avec le Qatar, grand financier des djihadistes, et a permis que cette dictature bénéficie d'avantages fiscaux inédits dans notre pays, qui – enfin – a déstabilisé la Libye et par conséquent l'ensemble de la région ; c'est ce Nicolas Sarkozy là qui aujourd'hui voudrait faire croire aux Français qu'il va les sauver d'une situation qu'il a largement participé à créer ? Quant à Hollande et Valls, qu'ont-ils fait sinon poursuivre, parfois amplifier, cette politique désastreuse ? Que l'on pense seulement au comportement totalement irresponsable vis-à-vis de la Syrie, où les armes livrées aux « gentils rebelles démocrates » ont fini entre les mains des soldats du Califat de l’État Islamique ou d'Al-Qaïda, ou à la politique pénale de Christiane Taubira qui ne fait qu’accroître le laxisme des lois Dati.

 

Marine Le Pen et le FN proposent des solutions fermes, complètes et cohérentes

Posant un bon diagnostic, le Front National et Marine Le Pen proposent aujourd'hui les bons remèdes ! La fierté française et la laïcité face au communautarisme, la fermeté et l'autorité face au fondamentalisme islamiste.

 

Pour asseoir cette nouvelle politique au service non seulement de l'identité mais aussi de la sécurité de notre nation, Marine Le Pen a présenté vendredi 17 janvier les mesures que le Front National mettra en œuvre : le retour de la souveraineté et de la maîtrise de nos frontières en sortant des accords de Schengen, le retour à une immigration soutenable avec 10 000 entrées par an au lieu des 200 000 entrées actuelles et l'arrêt du regroupement familial, la fin de l'acquisition automatique de la nationalité française à travers le droit du sol, la surveillance des prêches dans les mosquées, l'interdiction du financement de celles-ci par des fonds publics ou venant de l'étranger et l'expulsion des imams étrangers prêchant la haine, l'application réelle de l'interdiction du voile intégral, la fin du laxisme judiciaire avec l'abrogation des lois Dati et Taubira et la suppression des remises de peine automatiques en prison, une grande campagne pour vider les banlieues des armes qui y prolifèrent, le retour de la cohésion nationale à travers le port de l'uniforme à l'école ou encore le rétablissement d'un service militaire, et enfin la déchéance de la nationalité française (déjà possible dans notre droit actuel, mais encore faudrait-il des juges et des politiques pour le courage de l’appliquer) pour les djihadistes binationaux et l'interdiction pour eux d'entrer sur notre territoire.

 

Les Français attendent de nous une inébranlable détermination, loin des postures et de la surenchère stérile

Ne nous laissons pas entraîner dans une surenchère verbale ou symbolique, dans laquelle certains aimeraient nous voir plonger. Dans les circonstances actuelles, faire mine de se radicaliser sous-entendrait que nous n’avions pas fait préalablement le juste diagnostic. Ce que les Français attendent aujourd'hui de nous, ce n'est pas l'excès, mais le témoignage d'une vision responsable et raisonnable. Ce qui ne doit pas signifier une vision « molle », mais tout au contraire une vision forte comme les mesures proposées par le Front National en portent l'éclatant témoignage. Nous devons en tout instant, et en particulier dans cette période trouble, manifester le calme qui doit aller de pair avec notre inébranlable détermination. La responsabilité du Front National n’est pas de prendre acte avec fatalisme d’un « choc des civilisations » qui terrasserait aujourd’hui notre pays mais de tout faire pour l’éviter en France et préserver ainsi la cohésion nationale et l’ordre républicain.

 

Avec les moyens, tous les moyens, de l’État de droit, dans le strict cadre républicain, sans amalgames mais sans angélisme, sans excès mais sans faiblesse, nous ramènerons l'ordre dans notre pays. Ce n'est pas seulement notre volonté, pas même une simple mission politique, mais notre devoir impérieux devant l'histoire et devant les générations passées et à venir.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy CANNIE

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/