Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 21:44

Européennes : Guy Cannie et le FN veulent en finir avec « le diktat de Bruxelles »

 

Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 16/05/2014

A. DÉ.

 

« Non à Bruxelles, oui à la France ». Le slogan souverainiste qui orne les affiches du Front national parviendra-t-il à convaincre les eurosceptiques de voter Le Pen à l’heure où l’abstention part grandissime favorite du scrutin ? Le conseiller municipal douaisien Guy Cannie (FN) y croit dur comme fer.

 

L’élu douaisien Guy Cannie (lunettes noires) ne se prétend pas hostile à l’Europe mais se dit « contre l’Union européenne ».

 

Car là où les sondages annoncent un Front à 25 % au soir du 25 mai, l’élu – en 14e position sur la liste Bleu marine dans la circonscription Nord-Ouest – renchérit. « On sera au-delà, ça se sent, lâche l’intéressé. Je mise sur quinze à vingt députés, dont trois ou quatre dans notre seule circonscription. Notre objectif est de créer un groupe avec d’autres formations. Avec Marine comme présidente. Mais on ne fera pas alliance avec Aube dorée (parti politique grec d’extrême droite classé néonazi, ndlr) ». Nous voilà rassurés…

 

Sur le papier des tracts « Libérons la France ! », la rhétorique frontiste, calibrée et sans nuance, renoue avec des thèmes qui lui sont chers : lutte contre l’immigration, souveraineté nationale, sortie de l’Euro… Le FN veut agglomérer les votants autour d’un refus de la commission européenne, coupable, selon lui, de mener « une politique d’austérité mortifère » pour les peuples du vieux continent. « Nous sommes contre l’Europe des technocrates et pour une Europe où les patries n’appliquent pas les lois votées par d’autres. Il faut préserver nos intérêts économiques et de défense. Et en finir avec le diktat de Bruxelles. »

 

Le décret Montebourg, à ce propos, a bien plu à Guy Cannie qui y a vu un acte de patriotisme économique. « Disons-le quand c’est bien… Je refuse qu’on vende notre patrimoine industriel aux étrangers. » Des étrangers qui, pour le FN, devront rester à la porte de l’Union. « Vingt-huit pays, c’est trop. Pas question d’ouvrir davantage à l’est ou à la Turquie. »

 

Mais tout de même, la PAC qui soutient les agriculteurs ? Les fonds Feder qui financent des projets communaux et intercommunaux ? « La France verse chaque année 20 milliards mais n’en récupère que 13, aides agricoles comprises », rétorque l’intéressé, « convaincu que la sortie de l’euro, ça peut marcher ». Comment ? « Je n’ai pas la compétence pour le dire, mais nos économistes sont formels. »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy CANNIE

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/