Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 14:56

Lu dans La Voix du Nord

 

« Valenciennes: Marine Le Pen accueillie en superstar sur le marché ce samedi matin »

 

 

Guy Cannie, délégué du FN pour le Hainaut, avait invité une dizaine de militants pour accueillir Marine Le Pen sur le marché de Valenciennes ce samedi matin. Ils étaient entre cinquante et cent à se presser autour de la présidente du parti. Qui pour la saluer. Qui pour un autographe. Qui pour une photo. Qui pour un mot d’encouragement. Et ça a duré comme ça pendant l’heure et quart qu’elle a passée sur le marché.

 

À peine Marine Le Pen a-t-elle eu le temps de descendre de sa grosse berline aux vitres noires qu’elle a été prise d’assaut par ses sympathisants. Un monsieur qui partait tranquillement faire son marché a lancé en voyant la meute : « Y a quand même beaucoup de Le Pen ici ! » Avant de se mettre en route, Guy Cannie informe Marine Le Pen qu’elle risque de croiser Dominique Riquet. « Je le connais bien », lui répond-elle.

 

« Il n’y a jamais eu autant de monde au marché de Valenciennes. »

 

La candidate a eu bien du mal à progresser. Chacun veut sa photo et son autographe. Et les interpellations fusent. Cette dame, plutôt âgée, lui demande ainsi « de remettre de l’ordre dans tout ça ». « Y a du travail », constate la candidate. En début de marché, la route des frontistes a croisé celle des jeunes militants socialistes. Les MJS ne se sont pas démontés. Ils sont allés lui tendre leur programme. Elle les a taclés sur la TVA, « ça va être dur à défendre, ça ». Un marchand s’étonne en voyant la foule se presser : « Il n’y a jamais eu autant de monde au marché de Valenciennes. »

 

Les futurs électeurs croisés sont comme sous le charme de Marine Le Pen. Hommes et femmes n’hésitent pas à lui dire qu’elle est « jolie », « mieux qu’à la télévision », « plus jeune ». Et surtout, ils osent. Ils osent se faire photographier. Photo qui fera sans doute le tour des réseaux sociaux dans la journée. Les parents collent leurs enfants dans les bras de la candidate là aussi pour la photo souvenir. Les militants ouvrent aussi leur portefeuille pour montrer, avec fierté, leur carte du parti.

 

Les supporters de Marine Le Pen étaient bien plus nombreux, c’est sûr

Une quadragénaire, armée d’un appareil photo n’a pas quitté d’une semelle Marine Le Pen, pantalon noir et manteau bleu. Dès qu’elle le pouvait, elle l’a questionnée sur des sujets qui lui tenaient à cœur comme le traité transatlantique (Marine Le Pen est contre, « ça va être un drame ») ou la Syrie. Une autre dame, la quarantaine également, lui a longuement serré la main (très fort d’ailleurs) en lui demandant de « ne pas récupérer toute la désespérance de la France. Ça ne sera pas une vague bleue mais un tsunami de gens dans la rue ». Le garde du corps a fait cesser la poignée de main. Cette autre a refusé le tract tendu, « non merci. Sûrement pas ». Mais ces anti-Le Pen étaient plutôt rares ce samedi matin. Les supporters bien plus nombreux, c’est sûr. En milieu de marché, des applaudissements ont d’ailleurs fusé, ainsi que des « Allez Marine. Marine en 2017 ! »

 

« Arrêter de vendre des fleurons comme Alstom »

Durant cette grosse heure, la présidente du FN a été interpellée à deux reprises sur l’agression sexuelle dans le métro lillois les gens qui se défendent ont peur, peur de la justice » donc ils n’ont pas osé intervenir). Sur les retraites. Un pensionné lui a demandé de parler de ceux, qui comme lui, ont perdu 140 € par mois depuis le début de l’année. Cette marchande l’a interpellée sur ses difficultés, « le commerce ne va plus. C’est une catastrophe ». « Ce marché est bien le dernier qui ressemble à quelque chose, a constaté Marine Le Pen. Voilà ce qui arrive quand on tue les clients avec le pouvoir d’achat et les charges. » Ce monsieur lui a parlé programme pour l’Europe. Elle lui a répondu « maîtrise des frontières, arrêt de la politique d’austérité, arrêt de la délinquance massive, arrêter de vendre des fleurons comme Alstom aux Américains. (…) La Grèce a été le labo de l’Europe. Regardez comment ils ont baissé salaires, les retraites, les indemnités chômage. On y va tout droit. » Cette dame l’a questionnée sur le cumul des mandats. Des débats se sont souvent engagés vite écourtés par Guy Cannie, maître du temps de la candidate et en quatorzième position sur la liste pour les Européennes.

 

Le local Dominique Riquet (UDI) lui a tendu son programme

En chemin, elle a croisé la route de Dominique Riquet. L’ancien maire de Valenciennes l’a embrassée avant de lui tendre son programme. Il est lui-même tête de liste UDI dans le grand Nord. Ils se sont re-salués en fin de marché (« tu ne vas pas me redonner un deuxième programme », l’a taquiné Marine Le Pen) et se recroiseront ce samedi après-midi pour un débat à Douai.

 

La candidate devait quitter le marché par une allée. Elle est partie par la pelouse. Le service d’ordre du FN était sur le qui-vive après avoir repéré une berline noire qui la suivait à distance. Jusqu’à sa voiture, les Valenciennois ont réclamé photos et autographes et elle s’y est prêtée de bonne grâce. Guy Cannie avait le sourire. Rasséréné par les nombreux témoignages de sympathie. Avant que la porte de la voiture ne se referme, un militant lui a lancé, « sortez-nous du merdier. Merci d’être venue ».

 

PAR VÉRONIQUE BERTIN

 

 

Ci-dessous notre reportage photos sur le marché de Valenciennes, la conférence de presse, le travail de nos colleurs d’affiche et le débat à Douai avec les têtes de listes aux européennes.

 

Notre Présidente, Marine LE PEN à Valenciennes et Douai
Notre Présidente, Marine LE PEN à Valenciennes et Douai
Notre Présidente, Marine LE PEN à Valenciennes et Douai
Notre Présidente, Marine LE PEN à Valenciennes et Douai
Notre Présidente, Marine LE PEN à Valenciennes et Douai
Notre Présidente, Marine LE PEN à Valenciennes et Douai

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy CANNIE

Me contacter

guy.cannie@orange.fr

Conseiller municipal à Douai - Conseiller communautaire

Trésorier de la Fédération FN du Nord

Permanences :

- 98 Rue Solférino à LILLE

Tel : 03-20-07-28-58

(Lundi-mardi-jeudi-vendredi de 14h à 18h)

 

-  Espace Rive Gauche - 1 Av. Jean Mabuse, 1er étage, à MAUBEUGE  

 

 

Hébergeur d'image

Documents de campagne

 

 

 

Hébergeur d'image

ADHÉREZ

http://www.frontnational.com/